1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Dailymotion : "On est en confiance avec Vivendi", assure le PDG d'Orange
1 min de lecture

Dailymotion : "On est en confiance avec Vivendi", assure le PDG d'Orange

REPLAY / INVITÉ RTL - Stéphane Richard explique les raisons qui ont poussé Orange, propriétaire de Dailymotion, à choisir l'offre de Vivendi dans le cadre de la vente de l'entreprise.

Dailymotion : "On est en confiance avec Vivendi", assure le PDG d'Orange
04:27
micros
La rédaction numérique de RTL

Orange, propriétaire de Dailymotion, vient de valider l'offre de reprise de Vivendi, qui était en concurrence avec celle du groupe allemand Springer (Bild). "On a retenu très très largement l'offre de Vivendi, qui nous a paru la meilleure pour Dailymotion et son développement futur", explique Stéphane Richard, qui pense concrétiser cette opération qui convient à l'État dans "quelques semaines".

Selon le PDG d'Orange, "cette offre est vraiment belle pour Dailymotion et Orange, qui restera à 20% partenaire de Dailymotion et Vivendi (...) Vivendi est un acteur mondial, numéro un mondial de la musique. Je rappelle que 30% des vidéos de Dailymotion sont musicales".

Depuis qu'on est actionnaires, on a triplé la taille de Dailymotion

Stéphane Richard

Stéphane Richard espère faire de Dailymotion un concurrent crédible au géant américain, YouTube. "C'est le pari. Aujourd'hui, YouTube représente soixante fois Dailymotion. Il faut continuer à investir, chercher de nouveaux marchés et être en anticipation des nouveaux produits et services, notamment autour de la musique (...) Depuis qu'on est actionnaires, on a triplé la taille de Dailymotion".

Ce qui compte plus, c'est de garder des circuits de décision en France et garantir l'emploi

Stéphane Richard

Stéphane Richard rejette toutefois toute idée de patriotisme économique dans le choix de Vivendi. "Cette notion appliquée aux activités internet qui, par définition, ne connaissent pas les frontières, je ne la trouve pas forcément très pertinente, explique-t-il. Ce qui compte plus, c'est de garder des circuits de décision en France et garantir l'emploi. Le fort ancrage français est important. Sur ces points, on est en confiance avec Vivendi. Plus qu'avec un acteur étranger".

À lire aussi

Selon le PDG d'Orange, l'offre de Vivendi s'élève à "265 millions d'euros", un chiffre supérieur à celui avancé par le groupe hongkongais, PCCW. "L'argent récupéré dans cette opération va être réinvesti intégralement dans internet, dans les start-up", conclut-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/