1 min de lecture Économie

Coronavirus : le groupe Airbus envisage-t-il de supprimer 10.000 postes ?

VU DANS LA PRESSE - Selon plusieurs médias, le groupe Airbus préparerait un important plan de restructuration et pourrait supprimer 10.000 postes.

Le 8 octobre 2018, Guillaume Faury a été désigné comme successeur de Tom Enders à la tête d'Airbus.
Le 8 octobre 2018, Guillaume Faury a été désigné comme successeur de Tom Enders à la tête d'Airbus. Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Youen
Youen Tanguy Journaliste

Airbus subit de plein fouet la crise du coronavirus. Confronté à des demandes de reports de livraisons d'avions, l'avionneur européen a baissé sa cadence de production de 30%. Le président exécutif du constructeur européen Guillaume Faury a également évoqué le 6 mai dernier de possibles nouvelles mesures de réduction de la production. 


Mais, selon The Telegraph, le groupe pourrait aussi supprimer des postes. Nos confrères britanniques, citant des sources anonymes, assurent que le groupe pourrait supprimer 10.000 emplois, soit environ 7% à 10% de ses effectifs. L'agence de presse Reuters, elle, précise que Airbus réfléchirait à un plan de restructuration qui pourrait impliquer des "licenciement importants". Mais ajoute qu'aucune décision n'a encore été prise.

De son côté, Boeing, principal rival d'Airbus a réduit ses effectifs mondiaux d'environ 10%, soit 16.000 emplois supprimés, et diminué la production de ses avions long-courriers pour faire des économies.

Des "spéculations", selon Airbus

Cité par Reuters, un porte-parole du groupe Airbus a réagi : "Au cours des dernières semaines, Airbus a mis en place un certain nombre de mesures financières, opérationnelles et sociales afin de s’adapter aux graves conséquences sanitaires et économiques de la crise COVID-19". 

À lire aussi
Bobigny en Seine-Saint-Denis (93) l'édito économique
Un rapport de l'institut Montaigne démonte les idées reçues sur les quartiers pauvres

Et d'ajouter : "La compagnie continuera à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer l’avenir d’Airbus en coopération avec ses partenaires sociaux". L'agence de presse, citant des sources syndicales, ajoute "qu'une réunion est (...) prévue jeudi pour discuter des mécanismes de chômage partiel".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Airbus Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants