1 min de lecture Hauts-de-France

Coronavirus : la filière Maroilles mise à mal, les élus appellent à consommer local

Avec la crise sanitaire, les consommateurs se détournent des fromages AOP, et notamment du Maroilles, célèbre produit du Nord. Les élus locaux appellent les consommateurs à manger local pour soutenir la filière.

En raison de la crise sanitaire, la production de Maroilles aurait chuté de 70%.
En raison de la crise sanitaire, la production de Maroilles aurait chuté de 70%. Crédit : Pascal GUYOT / AFP
benoit
Benoît Collet Journaliste

En raison de la crise sanitaire, la filière du Maroilles, le célèbre fromage du Nord de la France, est en grande difficulté. Sa production aurait baissé de 70% depuis le début de l'épidémie. Avec la fermeture des restaurants, et la réduction des ventes en grande surface, les producteurs son gravement mis à mal par les conséquences économiques du Covid-19.

Pour soutenir ce produit iconique du terroir français, la région Hauts-de-France a lancé une grande campagne de communication pour inciter les consommateurs à consommer du Maroilles, notamment grâce au hashtag #JeMangeLocal sur Twitter.

Les responsables politiques locaux ont aussi mis en place la plateforme ouacheterlocal.fr, un site qui permet de localiser les producteurs sur une carte interactive.
     
Comme d'autres fromages d'appellation contrôlée, le Maroilles est dans la tourmente économique. "Depuis les premières semaines de cette crise sanitaire, les Français se détournent de nos fromages AOP, allant vers des produits utilitaires et de première nécessité. Pendant ce temps, nos entreprises laitières et producteurs fermiers, en capacité de produire, ne peuvent plus écouler leurs produits, a expliqué Michel Lacoste, président du Conseil National des Appellations d'Origine Laitières, au journal spécialisé Process alimentaire.

Fin mars, les commandes de fromages AOP par les grandes surfaces auraient chuté de 25 à 80%. Certains supermarchés ont fermé leurs crémeries par mesures de précaution, ce qui affecte également durement la filière, car le gros des ventes d'AOP s'y effectue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-France Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants