6 min de lecture Brocante

Comment faire de bonnes tomates confites ?

Au programme, tout pour une décoration sympa en vacances, la recette des tomates confites et les meilleures brocantes de l'été.

C'est facile de réaliser de bonnes tomates confites
C'est facile de réaliser de bonnes tomates confites Crédit : Coralie Ferreira/Flickr
245x300THIERRY DENIS
Thierry Denis

Quelques astuces permettent d'éviter la déprime si jamais votre location d’été n'est pas à votre goût. Ce sont des petites choses qui ne prennent pas de place et qui vous feront du bien au moral, comme par exemple, des paréos ou des foutas, un coton plus épais que celui du paréo.

Vous pourrez les jeter sur les canapés et les fauteuils, histoire de cacher la misère, les utiliser en nappe ou encore en punaiser un au mur, façon tête de lit. Dans votre valise, vous pourrez aussi glisser des lampions plats à déplier une fois sur place, qui apporteront une touche de gaieté dans la maison ou dans le jardin. Ensuite, on peut faire avec ce qu’on a sur place, comme les pots de yaourts par exemple. Transformez les pots en verre en lumignons en plaçant à l’intérieur du sable et des bougies chauffe plat. 

Rapportez quelques galets de vacances, vous pourrez en faire des poignées de porteou des poignées pour un meuble. Il faudra d’abord les laver à l’eau claire, ensuite vous pouvez les décorer avec un feutre, ou de la peinture acrylique bien sûr mais la meilleure méthode, c’est l’encre de Chine car elle s’imprègne dans la roche et tiendra dans le temps. Dernière étape, il faudra vernir le galet pour lui redonner son aspect mouillé et donc brillant.  

Si les murs de votre location sont jaunasses, maronnasses, suspendez des cintres sur lesquels vous accrocherez des photos avec des pinces à linge. Vous vous sentirez un peu plus chez vous, et puis faites des bouquets de fleurs pour remettre de la bonne humeur. Dans un logement miteux c’est très efficace ! 

À lire aussi
maison
Nettoyage de printemps : toutes les astuces pour le faire vite et bien

Vous pouvez utiliser des branches de verdure : quelques branches de bambou plutôt hautes que vous mettrez dans un seau, si il n’y a pas de vase, ou alors vous prenez des canettes de bière et vous faites plusieurs petits bouquets à poser sur la table. Cela marche aussi avec une simple bouteille en plastique découpée à mi hauteur. Vous l’entourez avec une serviette en papier graphique et le tour est joué ! Les serviettes en papier dépliées peuvent aussi servir de set de table.

Brocante

Deux grandes brocantes ont lieu cet été en France. Dans l’est du pays, à Strasbourg, où se tiendra le dernier week-end de juillet, comme chaque année, la grande braderie de la ville. C’est donc samedi 29 juillet de 7h30 à 19h30, et ce sont des kilomètres de stands, dans toutes les rues et sur toutes les places du centre ville.

Organisée par l’association de commerçants Les Vitrines de Strasbourg, la braderie de Strasbourg est l'une des plus grandes de France. Il y aura de tout : vous trouverez de nombreux endroits pour vous restaurer, des tas d’animations, mais dans les rues du centre-ville, vous naviguerez entre des espaces clairement dédiés aux vides-greniers et d’autres tout dévoués à la brocante. Il est préférable de réserver à l’avance un hôtel ou une chambre d’hôte afin d’être à pied d’œuvre dès le matin et puis c’est l’occasion de découvrir cette ville vraiment magnifique.

Pour le mois d'août vous pouvez vous rendre dans une pure brocante, créée il y a près de 50 ans, la Foire aux antiquités et à la brocante de Barjac, qui se déroule deux fois par an durant cinq jours. Elle s’agrandit encore cet été et devra s’étendre en dehors de l’ombre des platanes centenaires du vieux centre de ce village typique du Gard. Antiquités et brocante sont exposés sur les places et ruelles du village, autour du château et sur l’avenue Chaillot. Elle devient aussi plus internationale et il y a vraiment de quoi ravir tous les chineurs. 

Il y a toujours les concerts, les animations et en haut de la place tous ces petits restaurants et glaciers, pour les pauses. L’ambiance est vraiment décontractée et chaleureuse. Il y a une grande qualité des objets présentés et puis pour les amateurs de chine c’est un vrai rendez-vous. A ce propos pour la seconde année consécutive la très grande Brocante de Leyment, dans l’Ain, avec ses 1000 exposants et qui se tient normalement le dernier we d’août est annulée pour des raisons de sécurité. Alors tous à Barjac du 10 au 15 août.

Cuisine

Cette période de l’année nous permet de faire le plein de vraies bonnes tomates de pleine terre. Et on va démarrer la saison avec un truc tout bête, dont vous pourrez vous servir tout l’été : on va faire des tomates confites, je dis bien confites et pas séchées ! Elles vont tout simplement cuire au four, très longuement : il faut être patient mais il n’y a rien d’autre à faire que de les surveiller du coin de l’œil, en n’oubliant pas, une fois de temps en temps, d’ouvrir la porte du four pour que la vapeur s’en échappe. C’est donc une recette parfaite pour un été tout en nonchalance.

Le plus simple à trouver, au marché, c’est de la tomate allongée, l’olivette, la roma, c’est généralement comme ça qu’on l’appelle. En Italie, on utilise souvent de la San Marzano.
Avec de grosses tomates cerises, aussi, le résultat peut être fabuleux mais là il ne faut pas mégoter sur la qualité. Le top du top, c’est les tomates cerise Siciliennes, les Pachino, comme on les appelle : c’est pas donné, mais sublime ! 

Prenez autant de tomates que vous voulez, plutôt fermes. Vous commencez par les plonger dans de l’eau bouillante pendant 30 secondes, avant de les rincer à l’eau glacée, pour les peler plus facilement, puis vous les coupez en quartiers, dans la hauteur, avant de leur enlever tous leurs petits pépins. Vous préchauffez votre four à 100-120° à tout casser, vous mettez les tomates sur une plaque avec du papier sulfurisé, vous disposez quelques gousses d’ail en chemise, du thym ou du romarin ou même quelques brins de basilic, vous salez légèrement, vous pouvez mettre quelques pincées de sucre de canne, du poivre, de l’huile d’olive, généreusement, et ça, vous laissez confire au four pendant au moins trois heures, en retournant les pétales de tomate de temps en temps. 

Pour terminer, vous laissez refroidir à température ambiante, avant de mettre ça en bocal avec de l’huile, puis vous allez les déguster, ces copeaux de tomates, tels quels, à l’apéro ou dans une salade de roquette, avec des spaghettis, une mozzarella di buffala, des brochettes de volaille, un fromage de chèvre bien frais. Vous avez l’embarras du choix et accessoirement, comme c’est les vacances, vous n’en avez pas trop fait !

Jardin

Un Cotula hispida adulte n’est pas plus large qu’une assiette et guère plus haut qu’une pomme. Il est heureux dans une rocaille ou en bordure. Son feuillage argenté lui permet de résister tant au soleil qu’aux grandes chaleurs de l’été. Il est plus doux que la laine. Ces feuilles de douceur surprennent tout le monde. Une fois que vous aurez planté un Cotula chez vous, vous pourrez y passer la main aussi souvent que vous le souhaitez car elles persistent toutes l’année, même en hiver.  

Il a de drôles de fleurs aussi. Comme des pompons d’or. Ces petites boules jaune vif tranchent avec le feuillage d’argent. La floraison s’étale de juin à la fin juillet, parfois plus. Ce qui est amusant c’est que ces boutons sont perchés au bout de tiges ultra fines, qui s’agitent et se courbent au moindre souffle de vent, comme des petits satellites qui gigoteraient au-dessus de la touffe. Les enfants adorent, ça les fascine.

Le Cotula vient d’Afrique du Sud, du Lesotho notamment. Mais ne croyez pas pour autant qu’il craigne le froid car le Lesotho est un pays de montagnes qui a même une piste de ski. 
Il passera donc bien l’hiver au jardin, pour peu que le sol soit léger et drainé. Africain ou pas, il pousse sous nos climats. Pourvu qu’il ait du soleil la moitié de la journée, une simple jardinière suffit pour le faire pousser. Donnez-lui un peu d’engrais pour fleurs au printemps et arrosez-le tout de même de temps en temps. En jardinière, on souffre plus vite de la faim et de la soif qu’en plein terre. 

Ne le plantez pas tout seul. En hiver, une violette à petites fleurs de pensée pourra lui tenir compagnie. En été, avec un Lobelia bleu, il fera grand effet.Comptez 5 ou 6 euros un jeune plant qui sera adulte dans l’année. On en trouve facilement par correspondance et dans les  expositions de plantes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brocante Cuisine Jardin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants