4 min de lecture Jardin

Comment bien reboucher les trous dans les murs ?

REPLAY - Au programme, les conseils pour bien reboucher les trucs dans les murs avant un déménagement et une vente aux enchères de photos de charme par Francis Giacobetti.

micro generique Maison Jardin Cuisine Brocante Thierry Denis
>
Maison Jardin Cuisine Brocante du 15 octobre 2017 Crédit Image : Pinterest / Travaux Bricolage | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission

Les propriétaires exigent que l’on rebouche chaque trou avant de partir, sinon ils peuvent vous les facturer, que vous ayez fixé une étagère ou un poster. La chasse aux trous commence ! La méthode traditionnelle pour reboucher, c’est de mélanger de l’enduit en poudre avec un peu d’eau et de venir avec une spatule colmater. Il faut bien lisser et voir même poncer un peu quand c’est sec. 

Il y avait déjà une solution plus simple qui existait avec un enduit prêt à l’emploi en tube, comme une pâte de dentifrice. On met une petite noisette d’enduit devant et en l’écrasant, elle rentre dans le trou. Une nouveauté révolutionnaire : un enduit en mousse. C’est un aérosol, comme une mousse à raser avec un embout extra fin. Vous agitez le flacon, vous pulvérisez du coup en visant le trou, puis le bouchon est en forme de spatule, vous lissez et le tour est joué.

Re-Bouch-Trou pour reboucher les trous dans le mur
Re-Bouch-Trou pour reboucher les trous dans le mur Crédit : Semin

Après les trous, un peu de déco rapide. Tout le monde connait la peinture ardoise qu’on applique au moins deux couches, je conseille d’en mettre plus, mais c'est un peu fastidieux. Peinture Julien a eu la bonne idée de sortir la peinture ardoise en aérosol, un coup de "pschitt" et l’affaire est le sac. Pour ceux qui n’ont jamais utilisé une bombe de peinture, la première difficulté consiste à l’ouvrir. Il vous faudra un tournevis pour enlever le capuchon, c’est une sécurité. 

Si vous peignez une porte, sortez là de ses gonds et mettez là dehors pour pulvériser la peinture. Dans la maison, ça serait catastrophique, c’est un peu volatile. Sur le dessus d’une table basse, c’est sympa. Quand vous recevez les copains, vous pouvez dessiner des sous verres à la craie ou même un bouquet de fleurs. Et puis sur une cagette que vous récupérerez au marché tout à l’heure : faites quelques bandes seulement avec la peinture ardoise, laissez les autres naturelles. 

Brocante : une vente aux enchères de photos de charme

À lire aussi
déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

Il s’agit d’une vente de photos, parmi les plus belles, et les plus séduisantes de ces années-là. Ce sont les photos de charme de Francis Giacobetti, l’un des plus grands photographes français vivants. C’est en effet l’auteur de l’inoubliable affiche du film Emmanuelle. Mais ce serait un peu réducteur de ne citer que cette célèbre image. Le 17 octobre prochain, ce sont 33 photos emblématiques de ses 55 ans de carrière qui vont être mises en vente. Des photos prises pour le magazine Lui, que Francis Giacobetti avait créé avec Daniel Filipacchi, en s’inspirant du Playboy américain. 

Des photos avec Gainsbourg et Jane Birkin, Jane Fonda, ou encore Raquel Welsh. Mais aussi bien d’autres femmes, mises en scène par Giacobetti comme s’il racontait à chaque fois une nouvelle histoire. C’est certes, très sexy, mais surtout très esthétique. Il signait lui-même tellement de photos du célèbre magazine au point d’avoir parfois recours à des pseudonymes.


Il a réalisé aussi de nombreuses photos de mode, en particulier pour le créateur Issey Miyake. Et des portraits d’hommes et de femmes, représentant les talents des XXe et XXIe siècles : son ami Francis Bacon, le Dalaï Lama, Françoise Sagan, entre autres.

L’exposition est du 14 au 16 octobre 2017, chez Artcurial à Paris.
La vente aux enchères est 17 octobre 2017, chez Artcurial à Paris.

Cuisine : pâtes aux anchois et céleri vert

Vous mettez à chauffer une sauteuse avec un tout petit fond d’huile d’olive. Vous mettez à fondre là-dedans une dizaine de filets d’anchois, là on va prendre des anchois à l’huile, avec deux gousses d’ail pressées et un peu de piment d’Espelette. Au bout de 10 minutes, cela va former une espèce de sauce bien épaisse et évidemment forte en anchois, bien parfumée. 


Vous cuisez maintenant vos pâtes, des Bucatini vous vous souvenez, ce sont les gros spaghettis avec un trou au milieu, à défaut, prenez de gros, vrais spaghettis. Et pendant qu’elles cuisent, ces pâtes, vous coupez en toutes petites lamelles votre cœur de céleri, vous prenez vraiment le cœur, le plus tendre possible. Vous coupez aussi en copeaux quelques bonnes olives vertes Lucques, avec leurs notes un peu douces. 

Quand les pâtes sont al dente, vous les égouttez rapidement, vous les mettez de suite dans la sauteuse avec la sauce aux anchois, le cœur de céleri, un coup d’huile d’olive pour finir, on mélange bien et on déguste ça très chaud avec un petit rab de piment d’Espelette si vous trouvez que ça manque de caractère, mais entre nous, ça m’étonnerait ! Et bien sûr, les toutes petites feuilles vertes du céleri, bien tendres, parsemées dessus à la fin, crues, elles vont apporter un peu de fraîcheur, de verdeur, de mordant.

Jardin : la pomme Belle fille de Salins

Un pommier Belle Fille de Salins
Un pommier Belle Fille de Salins Crédit : Thierry Denis

Ce sont de jolies pommes drues et bien en chair. Elles répondent au joli nom de Belle Fille de Salins. La Belle Fille de Salins est un arbre superbe. Ramure, fleurs et couleurs d’automne font l’admiration des connaisseurs. Quand elle est à maturité, elle est chavirante. Des pommes sucrées, croquantes, parfumées comme celles de votre enfance et bonnes  à toutes fins, crues  comme en tarte. Mieux, leur goût s’affirmera en hiver dans le bas du compartiment légume de votre réfrigérateur. 

D’abord, il faut du soleil dès le matin pour sécher l’humidité de la nuit qui favorise l’apparition des méchantes maladies. Ensuite, il faut de l’air, du vent. Un pommier déteste être confiné. La brise lui fait du bien. Enfin, et surtout : il ne faut pas qu’il y ait de l’herbe au pied. Le B.A.BA d’une bonne plantation d’un arbre dans un jardin, qu’il soit pommier ou pas. Pendant les premières années, le sol doit être dégagé sur au moins un mètre carré autour du tronc. Car le moindre brin de verdure chipe toute la nourriture. Après, quand l’arbre a  pris de la bouteille, on peut laisser l’herbe revenir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jardin Cuisine Maison jardin cuisine détente
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants