1 min de lecture Emploi

Chômage : le taux s'élève à 7,8% au premier trimestre 2020, selon l'Insee

L'Insee a annoncé ce jeudi 14 mai un taux de chômage à 7,8% pour le premier trimestre 2020, en baisse de 0,3 points.

Le logo de l'Insee (Illustration).
Le logo de l'Insee (Illustration). Crédit : AFP
Youen
Youen Tanguy et AFP

Le taux de chômage a diminué de 0,3 points au premier trimestre 2020 et s'établit à 7,8% de la population. Une "baisse en trompe-l’œil" due au confinement de la deuxième quinzaine de mars, alerte l'Insee, "sans que cela ne traduise une amélioration du marché du travail".  

"Cette baisse du taux de chômage résulte d'un fort recul du nombre de personnes sans emploi se déclarant disponibles ou en recherche active d'emploi pendant la période de confinement", explique l'Insee. 

La période de confinement a en effet fortement affecté les comportements de recherche active d'emploi (pour les personnes sans emploi dont le secteur d'activité privilégié est à l'arrêt par exemple), ainsi que la disponibilité des personnes (contrainte de garde d'enfant par exemple)", souligne l'Insee dans son communiqué.

"Sur la base des observations sur les 11 premières semaines du trimestre, on estime à -0,4 point l'effet du confinement sur le taux de chômage moyen du premier trimestre. Autrement dit, le taux de chômage qui aurait été observé au premier trimestre en l'absence de confinement aurait été quasi stable à 8,2%", précise l'institut.

Conséquence du confinement

À lire aussi
Un élevage de porcs (photo d'illustration). emploi
Coronavirus : peut-on encore imposer des amendes financières aux entreprises ?

Conséquence du confinement encore, sur la seconde quinzaine de mars, "seules 42% des personnes de 15-64 ans sans emploi au sens du BIT et souhaitant travailler ont été disponibles et en recherche active, contre 65% au cours de la même période de 2019". 

Au total, "la part des participants au marché du travail qui se trouvent contraints dans leur offre de travail, soit par l'absence d'emploi (au chômage ou dans le halo autour du chômage), soit en situation de sous-emploi (chômage partiel), bondit de 2,1 points à 19,8%, son plus haut niveau depuis fin 2016".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Travail Chômage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants