1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Cac 40 : des actionnaires fustigent les salaires des patrons
1 min de lecture

Cac 40 : des actionnaires fustigent les salaires des patrons

REPLAY / ÉDITO - Plusieurs actionnaires du Cac 40, notamment ceux de Sanofi, jugent excessive la hausse des rémunérations des grands patrons.

François Lenglet
François Lenglet
Crédit : Damien Rigondeaud
Cac 40 : des actionnaires fustigent les salaires des patrons
03:35
Cac 40 : les actionnaires fustigent les salaires des patrons
03:31
François Lenglet

C'est la saison des "assemblées générales", ces réunions annuelles d'actionnaires qui sont organisées dans chaque société pour approuver les comptes. Lundi 4 mai, c'était le cas chez Sanofi. Le chèque du patron remercié (4 millions d'euros)et le cadeau de bienvenue du nouveau (4 millions aussi) n'ont été approuvés par les actionnaires qu'à une courte majorité.

Quelques jours auparavant, c'était la même chose pour Franck Riboud, le président de Danone, dont les 6 millions d'euros ne sont passés qu'avec une courte majorité. Idem encore chez Renault, où les 7 millions d'euros de Carlos Ghosn, le patron, qui s'ajoutent aux 7 millions qu'il touche de chez Nissan, ont aussi fait tiquer.

Généralisation du "say on pay"

Une nouvelle disposition du code de bonne conduite des entreprises a été quasiment généralisée l'an dernier : le "say on pay". La rémunération des dirigeants d'une entreprise cotée doit désormais être soumise au vote des actionnaires. "Je dis ce que je pense sur le salaire". C'est un vote consultatif, mais qui exerce une pression assez forte.

RTL vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/