1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. BMW rappelle 1,6 million de voitures dans le monde
1 min de lecture

BMW rappelle 1,6 million de voitures dans le monde

Le constructeur automobile allemand rappelle 1,6 millions de véhicules en raison d'airbags défectueux.

Le sigle de BMW
Le sigle de BMW
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

BMW a annoncé mercredi le rappel d'environ 1,6 million de voitures dans le monde en raison d'airbags potentiellement défectueux.

Sont concernés les exemplaires d'une ancienne génération (E46) de son modèle Série 3 produits entre mai 1999 et août 2006, selon un communiqué du groupe munichois.

"Il s'agit d'une mesure de précaution volontaire pour minimiser le risque d'ouverture anormale de l'airbag" pour le passager, a indiqué BMW, qui assure n'avoir recensé aucun problème.

Le chiffre de 1,6 million de véhicules comprend 240.000 voitures déjà rappelées par le constructeur haut de gamme en 2013 pour un problème d'airbags fabriqués par l'entreprise japonaise Takata.

Un problème avec le gonfleur des airbags

À lire aussi

Pour ces dernières, un nouvel échange d'airbags n'est pas nécessaire, précise BMW.

Le défaut, "détecté dans de rares cas dans des véhicules de la concurrence utilisant les mêmes systèmes du sous-traitant", provient du générateur de gaz qui assure le déploiement de l'airbag, explique le groupe.

L'équipementier automobile Takata est l'un des principaux fabricants mondiaux de systèmes d'airbags.

Le problème du gonfleur de ses airbags, qui peuvent ne pas fonctionner normalement et entraîner une explosion ou un départ de feu, a provoqué des rappels massifs, estimés à plus de 10 millions d'unités, de la part de grands constructeurs automobiles comme Toyota, Nissan, Honda, Mazda, Chrysler et Ford.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire