1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Banques : les Français qui changent d'établissement en sont satisfaits
2 min de lecture

Banques : les Français qui changent d'établissement en sont satisfaits

Selon une étude réalisée par Panorabanques.com, les clients qui changent de banque y voient du positif. Cela tombe bien : à partir du 6 février, la procédure sera simplifiée.

Un habitant de Metz retire des billets dans un distributeur bancaire, le 31 décembre 2001
Un habitant de Metz retire des billets dans un distributeur bancaire, le 31 décembre 2001
Crédit : AFP
Julien Absalon
Julien Absalon

La concurrence a du bon. À l'aube de l'entrée en vigueur (le 6 février) d'une nouvelle législation facilitant la mobilité bancaire, un sondage réalisé en ligne pour le comparateur Panorabanques.com montre que les personnes interrogées ayant changé de banque sont globalement satisfaites d'avoir réalisé un tel choix. En notant trois critères (tarifs, conseiller personnel, services tels que l'accueil en agence ou l'utilisation des outils Internet), ces clients délivrent une sévère note de 9,4/20 à leur ancienne banque tandis qu'ils attribuent une moyenne de 15,7/20 à leur nouvel établissement. Ceux qui ont changé de banque sont d'ailleurs plus satisfaits que les clients restés fidèles (12,6/20).

Si des Français se décident à changer de banque, c'est généralement pour réduire leurs frais bancaires (59%), qui ont d'ailleurs atteint un niveau sans précédent, ou bien en raison d'une mauvaise gestion de leur compte au quotidien (36%) quand ce n'est pas à cause d'un litige (35%). L'étude se penche aussi sur ce qui pousse les clients à ne pas changer de banques. 30% se disent satisfaits de leur situation en cours, 23% sont liés par un crédit à rembourser.

Le changement de banque était semé d'embuches

Enfin, 19% sont réticents à cause de la difficulté ressentie pour accomplir un déménagement d'établissement bancaire. Ainsi, les sondés considèrent qu'il est bien moins compliqué de changer d'assurance, d'opérateur téléphonique et d'accès Internet, ou de fournisseur d'énergie, plutôt que de passer chez une autre banque. En cause : le nombre d'éléments administratifs à fournir et le manque d'information, généralement.

Mais ces problèmes ne sont plus que de l'histoire ancienne. À compter du 6 février 2017, la procédure de mobilité bancaire est simplifiée grâce à la loi Macron. Les clients n'auront plus que deux documents à fournir pour effectuer le transfert. Pour le reste, notamment l'actualisation des prélèvements automatiques, tout est pris en charge par les banques dans un court délai. Guillaume Clavel, fondateur du leader de la comparaison de banques sur Internet, n'y voit que du positif : "La concurrence entre banques va se développer et elles vont devoir offrir de nouveaux services innovants pour séduire ou fidéliser. Le client devrait être le grand gagnant de ce changement".

Étude réalisée en ligne en janvier 2017 auprès de 835 personnes. Les répondants ont été catégorisés en quatre populations : ceux qui ont changé de banque, ceux qui ont ouvert un nouveau compte sans clôturer l'ancien, ceux qui n'ont pas encore ouvert de nouveau compte mais envisagent de le faire, ceux qui ne souhaitent pas ouvrir de nouveau compte.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/