1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Avion low-cost : un vol Paris - New-York à 179 euros, une offre crédible ?
1 min de lecture

Avion low-cost : un vol Paris - New-York à 179 euros, une offre crédible ?

INVITÉ RTL - L'économiste Michel Santi analyse le secteur des compagnies aériennes low-cost.

Un Airbus A330 (illustration).
Un Airbus A330 (illustration).
Crédit : LANCELOT FREDERIC/SIPA
Un vol Paris New-York à 179 euros, une offre crédible ?
05:06
La rédaction de RTL & Paul Véronique

Une compagnie aérienne norvégienne, Norwegian, vient d'annoncer la mise en place d'un vol reliant Paris à New-York pour 179 euros. Un record pour un vol long-courrier. Mais ce modèle est-il réellement viable ? "Il n'y a pas d'arnaque", indique Michel Santi, économiste et professeur à HEC. Il ajoute : "C'est un modèle bien particulier qui permet d'avoir des tarifs inférieurs aux compagnies aériennes classiques." Ce qui étonne l'homme dans cette annonce, c'est plutôt qu'elle concerne un vol long-courrier. En effet habituellement les compagnies low-cost se concentrent surtout sur les courts et moyen-courriers, là où elles sont les plus rentables.

L'économiste explique en substance que les compagnies à bas prix réalisent des économies en utilisant des aéroports secondaires, car les taxes y sont moins importantes que dans les aéroports principaux. Or, c'est justement pour les vols courts et moyen-courriers que ce système fonctionne, la différence de coût entre les aéroports principaux et secondaires étant la première raison expliquant l'écart de prix entre le low-cost et les compagnies traditionnelles.

Ce qui change avec les long-courriers, c'est qu'ils n'ont pas "la même structure de coût", détaille Michel Santi. "Le principal coût est le fuel, et pour les compagnies low-cost la consommation est assez similaire à celle des compagnies classiques", analyse l'économiste. Il souligne aussi le fait que les dépenses de personnels sont relativement similaires quel que soit le type de compagnie. C'est la raison qui explique que les low-cost soient encore peu présents sur les longs vols. Cette nouvelle offre est donc surprenante, même si elle n'est pas la première incursion des compagnies à bas coût dans les vols longues distances. "Sur les long-courriers, toutes les offres (low-cost, ndlr) qui ont été proposées jusque-là ont été des échecs", rappelle Michel Santi.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/