1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Automobile : le marché de l'occasion patine
2 min de lecture

Automobile : le marché de l'occasion patine

Si les ventes de voitures neuves sont en hausse, en revanche le marché de l'occasion patine, et est en baisse de 5,2% depuis le début de l'année.

Les fraudes concernent une vente d'occasion sur dix
Les fraudes concernent une vente d'occasion sur dix
Crédit : JEFF KOWALSKY / AFP
Automobile : le marché de l'occasion patine
02:32

Si les ventes de voitures neuves sont en hausse, le marché de l'occasion patine. En baisse de 5,2% depuis le début de l'année, d'après les chiffres d'AutoScout 24, premier site de vente de voitures d'occasion en ligne en Europe. Alors mine de rien, cela concerne du monde. Il est toujours bon de rappeler qu'il s'est vendu 5,7 millions de voitures d'occasion l'an dernier en France, soit le double du neuf. Alors forcément, quand le marché tousse, la profession s'enrhume. Car cela fait quatre mois de suite que les ventes sont en baisse. Cela fait très longtemps qu'on n'avait pas vécu une telle situation.

Première explication, l'embouteillage pour l'obtention des cartes grises. Pas moins de 300.000 dossiers seraient en attente. Mais, il y a une autre raison beaucoup plus profonde, les Français sont dans le flou artistique. En effet, les automobilistes ont de plus en plus de mal à savoir à quoi s’en tenir. Le discours politique leur semble inaudible. Avec cette interrogation : faut-il laisser tomber le diesel craquer pour l'essence, passer a l’électrique, ou a l'hybride ?

Les Français et le diesel

Malgré tout, les Français achètent toujours des diesels d'occasion, qui reste archi dominant, même si les ventes ont baissé de 1 petit pour cent. Le marché reste encore dominé par le gasoil avec près de deux transactions sur trois. Pour rappel, dans le neuf, c'est moins d'une sur deux. Si la baisse est bien moins brutale, c'est tout simplement parce que l'offre de modèles essences ne suit pas. Autrement dit, les occasions d'aujourd'hui sont les voitures neuves d'il y a 4 ou 5 ans : il s'agit donc à 2 fois sur 3 de diesel. Or, le diesel est tellement devenu une cible que les automobilistes hésitent à acheter.

C'est d'ailleurs souvent irrationnel. Si vous parcourez plus de 20.000 kilomètres par an, cela reste en terme rapport qualité prix souvent imbattable. Et les modèles récents ne sont pas plus polluants que l'essence. Mais entre la crainte de ne plus accéder aux centres-villes ou d'avoir du mal à revendre sa voiture dans quelques années, ça crée du stress. Ainsi, sur le site Autoscout 24, le diesel ne représente plus que tout juste la moitié des recherches, mais encore près de 8 offres sur 10.

Cerise sur le capot

À lire aussi

Carton plein du groupe Huyndai qui compte également Kya, avec des chiffres de ventes en hausse de près de 20% le mois dernier, là, on parle du neuf. Même tendance depuis le début de l'année. Bon rapport qualité prix, des modèles de plus en plus attirants, le groupe coréen est vraiment en super forme.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/