1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Actavis rachète le fabricant du Botox Allergan
2 min de lecture

Actavis rachète le fabricant du Botox Allergan

REPLAY / ÉDITO - Le laboratoire pharmaceutique américain Actavis a racheté pour 66 milliards de dollars son compatriote Allergan, spécialisé dans la fabrication du "Botox" et considéré comme une véritable machine à sous.

Actavis rachète le fabricant du Botox Allergan
03:32
Actavis rachète le fabricant du Botox Allergan
03:32

Les opérations de rachat dans la pharmacie sont de plus en plus fréquentes, mais là c'est très spectaculaire. Le laboratoire américain Actavis a annoncé lundi 17 novembre qu'il allait racheter pour 66 milliards de dollars (58 milliards d'euros) son compatriote Allergan, le fabricant de l'antirides Botox.

Allergan, personne ne connait. Mais peu de gens ignorent les effets quasi-miraculeux du Botox, ce produit qui déride les visages un peu flapis, réenchante les regards un peu fatigués et terrasse les pâtes d’oies et celles du tigre. C’est le "Photoshop de la vraie vie". C’est un produit star qui justifie peut-être l’énormité du chèque.

Est-ce un prix justifié pour un produit esthétique ? C’est en tout cas l’analyse de la société Actavis qui fait le chèque. Leur réflexion est fondée sur trois éléments essentiels. D'abord, Allergan est le leader mondial des produits esthétiques. Son Botox est une véritable machine à sous. Mais il y a aussi sur les étagères une activité très rentable de plastie mammaire et le traitement de l’obésité.
Ensuite, la production de toxine botulique naturelle est une industrie où les acteurs sont comptés. Il faut savoir que si cette toxine rajeunit, elle a aussi tous les ingrédients d'une arme biologique dévastatrice. Sa fabrication, très complexe, est surveillée de façon quasi-militaire.

Si les mastodontes vont vers la même source de jeunesse, c’est parce qu’elle est revigorante financièrement

Christian Menanteau

Enfin, l’acheteur met aussi la main sur l’un des champions américains des biotechnologies, qui a un solide portefeuilles de médicaments de marque et de nouveaux produits en développement ou en test clinique. Il y a du cash à court terme et des projets à long terme, notamment dans les domaines du vieillissement via l’ophtalmologie et les maladies neurologique. 

À lire aussi

Allergan, ça vous fait rester jeune jusqu’au moment où vous êtes vraiment vieux. C’est cela qu’a payé l’acheteur.

Ce marché de la jeunesse prolongée marche depuis la nuit des temps. Là, on peut dire que la tirelire semble sans fond. Le seul Botox, c’est 2 milliards de recettes et une croissance de 10% par an. L’outsider n°1 sur ce marché de la fraîcheur renouvelée est français, Ipsen, qui a choisi de fabriquer sa toxine par génie génétique.

Mais il y a aussi Nestlé, qui à mis 1,2 milliard sur la table pour utiliser ces produits. Le Suisse, qui nourrit déjà les bébés, veut maintenant rajeunir les grands-parents. Quand tous les mastodontes vont vers la même source de jeunesse, c’est d’abord parce qu’elle est revigorante financièrement.

Les repères du jour

Les dividendes versés aux actionnaires des 1.200 plus grandes entreprises du monde vont augmenter de 12% cette année.

La note du jour

02/20 à HSBC. La banque britannique, qui nous promet un monde meilleur dans tous les aéroports du monde, est de nouveau inculpée. Cette fois, en Belgique pour fraude fiscale et constitution d’une organisation criminelle. Le dossier de la gouvernance de HSBC devient inquiétant.

RTL vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/