1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. 70% des Français favorables à une modulation des frais de santé en fonction des risques
2 min de lecture

70% des Français favorables à une modulation des frais de santé en fonction des risques

REPLAY / INFO RTL - La Sécurité sociale doit-elle moins rembourser les buveurs, les fumeurs et ceux qui pratiquent un sport à risque ? Les Français répondent oui à 70%, selon une étude Deloitte.

Un médecin utilise la carte Vitale d'un patient (illustration).
Un médecin utilise la carte Vitale d'un patient (illustration).
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
70% des Français favorables à une modulation des frais de santé en fonction des risques
02:29
Armelle Levy

Selon une étude du cabinet Deloitte réalisée par l'Ifop, et que RTL vous a révélée mardi 14 avril, 86% des Français sont satisfaits de la qualité du système de santé actuel. Mais ils sont autant à penser que dans les années à venir, chacun de nous sera moins bien remboursé.

Aujourd'hui, une part non négligeable de la population a déjà reporté ou renoncé à une visite chez le médecin, pour des questions financières : un patient sur trois pour les dentistes, mais aussi les spécialistes (un patient sur quatre) et les kinésithérapeutes (une personne sur cinq). Un Français sur dix a déjà reporté ou annulé une opération chirurgicale, faute de moyens.

Les Français restent convaincus que la prévention peut contribuer à la baisse du déficit de l'Assurance-maladie. D'ailleurs pour agir sur leur santé, ils sont désormais près de un sur deux à dire manger plus sainement et pratiquer une activité physique régulière. Mais pour se motiver, ils souhaiteraient être récompensés : ceux qui font des efforts aimeraient bénéficier de réductions de cotisation de la part de leur mutuelle.

Changement de mentalité

C'est tout à fait nouveau. C'est aussi très étonnant. 70% des personnes interrogées (c'est énorme) adhèrent à l'idée selon laquelle chacun devrait participer à la prise en charge des frais de santé, en fonction des risques pris dans sa vie courante. Pour eux, les fumeurs, les buveurs, et les sportifs qui pratiquent des sports violents devraient payer plus que les autres. Ils seraient moins remboursés puisqu'ils mettent en danger leur santé et coûtent plus cher au système.

À lire aussi

C'est révélateur d'un vrai changement de mentalité. En revanche, les Français restent opposé à une modulation des remboursements en fonction des revenus.

Les Français adhèrent peu aux services de santé en ligne. En pratique, un tiers des Français consultent des sites d'information en santé. Seulement 14% ont opté pour le dossier médical personnel, mis en place par la sécurité sociale, sur le site ameli.fr. Cela permet d'enregistrer tous ses antécédents médicaux. C'est très pratique si on change de médecin.

Le principal frein, c'est encore la confidentialité des données personnelles. Ce qui se comprend : on n'a pas envie que nos données médicales soient piratées, ou se retrouvent à la vue de tout le monde.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/