1 min de lecture Société

"Dieudonné nous a tous pris en otage", dit Elie Semoun

L'humoriste estime qu'il ne faut pas interdire les spectacles de son ancien acolyte, confiant par ailleurs avoir été "bouleversé" par toute cette affaire.

Elie Semoun, à Cannes, le 26 janvier 2013 lors des NRJ Music Awards.
Elie Semoun, à Cannes, le 26 janvier 2013 lors des NRJ Music Awards. Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

"Il nous a tous pris en otage, et moi en particulier". Elie Semoun a évoqué sans détour l'affaire Dieudonné, ce jeudi 23 janvier, sur BFMTV. L'humoriste a notamment estimé qu'il ne fallait pas interdire les spectacles de son ancien complice.

"Il faut interdire le fait qu'on soit raciste et méprisant, pour un peuple, les juifs, mais interdire des spectacles, non. Moi, je suis pour la liberté d'expression".

Dieudonné, c'est le porte-parole de tous ces gens qui veulent hurler leur rage et leur colère

Elie Semoun
Partager la citation

Selon lui, toutes les polémiques autour de Dieudonné sont "le révélateur de quelque chose, d'une certaine population française qui se sent mal aimée, qui ne se sent pas respectée et qui sent qu'elle n'a pas le droit à la parole (...). Dieudonné, c'est le porte-parole de tous ces gens qui veulent hurler leur rage et leur colère. Malheureusement, dans tout ce tas de gens, il y a beaucoup de racistes".

"La société française va mal"

Il ajoute : "Si j'étais sociologue, je me pencherais là-dessus et je me dirais que la société française va mal. Peut-être parce qu'on est en temps de crise et que des rancœurs, des jalousies, du racisme ressortent". Elie Semoun, ami de longue date de Dieudonné, confie lui avoir parlé "il y a un mois" mais n'en dit pas plus, avouant tout de même avoir été "bouleversé" par cette histoire.

À lire aussi
politique
La députée Yaël Braun-Pivet visée par des menaces antisémites

L'humoriste avait déjà réagi aux accusations d'antisémitisme qui planent sur Dieudonné dans un court sketch diffusé sur Canal+. "Quand on a débuté avec Dieudonné, on était le symbole même de l'antiracisme, à tel point que j'avais oublié que j'étais Noir et qu'il était juif ! On s'en foutait à l'époque de tout ça, maintenant c'est un problème pour tout le monde... Dommage, moi j'aimais bien être Noir", disait-il alors.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Polémique Info
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants