1 min de lecture Travail dominical

Zones touristiques internationales : "Le gouvernement s'est mis à genoux", dénonce Éric Scherrer

REPLAY / RÉACTION - Le porte-parole du Comité de liaison intersyndical du commerce de Paris dénonce une généralisation du travail du dimanche.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Zones touristiques internationales : "Le gouvernement s'est mis à genoux", dénonce Éric Scherrer Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Florence Cohen | Durée : | Date : La page de l'émission
Florence Cohen
Florence Cohen et Valentin Chatelier

Les zones touristiques internationales ont été délimitées par le gouvernement et font l'objet d'une polémique. Douze zones sont concernées à Paris, accompagnées de quelques-unes à Nice, Deauville ou encore Cannes. Douze gares sont également concernées. Dans ces zones, les commerces implantés peuvent ainsi faire travailler leurs employés tous les dimanches de l'année et le soir jusqu'à minuit.

De leur côté, les syndicats dénoncent ce qui serait, selon eux, une généralisation du travail du dimanche. "Il est en train de généraliser le travail du dimanche à Paris, tout simplement, puisqu'il y incorpore l’ensemble des zones commerciales qui sont dans Paris", déplore mardi 18 août sur RTL Éric Scherrer, porte-parole du Comité de liaison intersyndical du commerce de Paris (Clic-P). Il dénonce notamment l'évolution de ces zones. "Au départ on était simplement sur les zones touristiques actuelles et un léger élargissement de ces zones là. Le gouvernement s'est vendu, s'est donné, a complètement cédé, s'est mis à genoux devant la grande distribution à ce niveau là", lance-t-il.

On est devant une perte d'emploi importante

Éric Scherrer
Partager la citation

Éric Scherrer regrette un manque de connaissance du gouvernement de ce milieu. "On voit bien que le gouvernement ignore totalement ce qui est la réalité du commerce. Il fait un coup extrêmement dur, non seulement aux salariés du commerce qu'on représente mais à l'ensemble des petites entreprises du commerce qui représentent deux-tiers du commerce, qui vont s'en prendre plein la figure. On est devant une perte d'emploi importante parce que les grandes entreprises du commerce ne compenseront jamais les pertes d'emploi du petit commerce", résume-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Travail dominical Travail Droit du travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants