1 min de lecture Violence

Violences envers les femmes : 50 fois plus de condamnations qu'en 2000

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Les femmes victimes de violences conjugales restent de moins en moins dans le silence, selon une étude de l'Observatoire de la délinquance et des violences pénales.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Violence envers les femmes : 50 fois plus de condamnations qu'en 2000 Crédit Image : DANIEL MIHAILESCU / AFP | Crédit Média : Damien Delseny et Guillaume Chièze | Durée : | Date : La page de l'émission
Damien Delseny et Guillaume Chieze

Le tabou des violences domestiques est en train de tomber en France. Plus de 4.600 condamnations ont été prononcées en 2012, selon les dernières statistiques de l'Observatoire de la délinquance, alors qu'il y en avait 50 fois moins en 2000. Un chiffre étonnant qui ne signifie pas que les violences ont explosé depuis, mais simplement que la loi du silence n'est plus de mise. Cette étude qui porte sur les violences légères souligne l'impact des campagnes de sensibilisation qui auraient poussé les victimes à déposer une plainte dans les commissariats.

Le nombre de signalements multiplié par 2, alors que les tribunaux ne laissent plus rien passer. Il y a eu en 2012, dernière année de l'étude, 4.637 condamnations à de la prison ferme pour ce type de violences, contre 100 en 2000.

J'avais peur de passer pour une folle, une menteuse

Carla, victime de violences conjugales
Partager la citation

Carla, femme de 42 ans, chef d'entreprise, a attendu 15 ans avant de porter plainte il y a quelques semaines. Elle explique le long cheminement qui l'a amenée à faire cette démarche. "J'en suis arrivée à ne plus avoir honte, mais avoir peur, témoigne-t-elle. C'est cette peur qui a fait qu'à un moment il faut aller porter plainte et passer ce cap. J'avais peur de passer pour une folle, une menteuse. C'est ce qu'il y a de pire. J'ai porté plainte en gendarmerie dans l'instant et heureusement car je n'aurai pas eu le courage d'y retourner le lendemain."

Carla explique avoir été immédiatement considérée comme une "victime" et affirme qu'elle n'a pas fait cette démarche pour "punir" son mari mais pour "demander de l'aide (...) Ce n'était pas la première fois qu'il me touchait, j'espérais juste que ce soit la dernière."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violence Famille Couple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780895686
Violences envers les femmes : 50 fois plus de condamnations qu'en 2000
Violences envers les femmes : 50 fois plus de condamnations qu'en 2000
REPLAY / TÉMOIGNAGE - Les femmes victimes de violences conjugales restent de moins en moins dans le silence, selon une étude de l'Observatoire de la délinquance et des violences pénales.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/violences-envers-les-femmes-50-fois-plus-de-condamnations-qu-en-2000-7780895686
2015-12-17 10:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tbQ4A6VtNwH7beiyXBzXTA/330v220-2/online/image/2014/1121/7775469784_manifestation-anti-violences-conjugales-a-bucarest-le-25-novembre-2011-archives.jpg