1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. VIDÉO - Un pont suspendu s’effondre sous les pieds de randonneurs français en Nouvelle-Zélande
1 min de lecture

VIDÉO - Un pont suspendu s’effondre sous les pieds de randonneurs français en Nouvelle-Zélande

Par chance, ils n'ont pas été blessés après une chute de huit mètres.

Eleanor Douet
Eléanor Douet

Ils ont eu une chance folle. Quatre touristes français traversaient un pont suspendus lors d'une randonnée en Nouvelle-Zélande début septembre, lorsque celui-ci a lâché, les précipitant dans la rivière, huit mètres plus bas. Les marcheurs terminaient une randonnée de 44 km sur le chemin de "Gret Walk" du lac de Waikaremoan, dans l'île Nord de la Nouvelle-Zélande. L'un des français : Adrien Whistler décide alors d’immortaliser ce moment. "Après quatre jours de marche, 43 kilomètres, nous arrivons enfin au dernier pont suspendu de notre Great Walk", l'entend-on se réjouir dans la vidéo, alors qu'il s'engage en dernier sur le pont. Quelques secondes plus tard, le pont cède.

"Arrivés à mi-chemin, nous entendons un bruit sourd et avant d'avoir le temps de quoi que ce soit, me voilà projetée dans le vide acceptant fatalement ce qui va suivre, écrit l'une des aventurières sur le blog Rolandades. Un des deux câbles a lâché. Une fois le choc avec l'eau assimilé je me mets debout doucement, je constate que je n'ai rien de cassé et regarde autour de moi à la recherche de tout le monde". Par miracle, les quatre Français n'ont pas été blessés. 

Selon le Département de la Conservation néo-zélandaise, l'accident a été provoqué par un câble qui a "lâché". "Cela a affecté la stabilité du pont et c'est pourquoi les gens qui se trouvaient dessus ont glissé et sont tombés", explique un responsable au New Zealand Herald

Après cet incident, les quatre randonneurs invitent "tout marcheur où qu'il soit dans le monde de ne jamais sous-estimer le risque encouru par le franchissement d'obstacles. Pensez à passer un par un sur tout type d'équipement et à ne pas jouer sur des structures qui peuvent être bien plus fragiles que ce qu'elles doivent."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/