2 min de lecture Pollution

VIDÉO - Île-de-France : les véhicules les plus polluants interdits mercredi

Avec le retour des beaux jours, les particules fines stagnent. Un peu partout en France, l'air devient irrespirable. Cela devrait encore empirer demain. Parmi les mesures prises par les préfectures, l'interdiction de circulation des véhicules les plus polluants.

>
Particules fines : les véhicules les plus polluants interdits de circulation mercredi Crédit Image : SIPA | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et AFP

Les particules fines accompagnent le retour des beaux jours. Un important épisode de pollution touche une grande partie du territoire. Les concentrations en particules fines dans l'air en Île-de-France avaient dépassé en fin de semaine dernière le seuil d'information fixé à 50 µg/m³, montant même au-delà de 70 µg/m³, soit des concentrations intenses. Face à cette situation, plusieurs préfectures, dont celle de Paris et de Lille, ont décidé d'abaisser la vitesse maximale de 20 km/h. Mercredi 27 février est annoncée comme la journée la plus chaude de la semaine, mais également la plus polluée.

"Il y a énormément de circulation et c'est vrai que, parfois, au niveau de la respiration, c'est un peu compliqué", explique une passante. La faute à un pic de pollution aux particules fines qui touche plusieurs départements dont les Bouches-du-Rhône, le Nord et le Pas-de-Calais

Principaux facteurs d'explication : le trafic routier, mais aussi la météo. "On a une météo qui favorise le fait que les polluants sont tassés au sol. Avec le froid, ils restent collés au sol et ne vont pas plus haut dans l'atmosphère. On les respire donc en plus grande quantité", explique Hélène de Villers, directrice d'Atmo Hauts-de-France.

Des risques importants pour la santé

Les risques pour la santé sont importants. "Le grand problème de ces particules ultra-fines, c'est que tout le monde est touché. Même si vous vous pensez en bonne santé, votre organisme est touché avec notamment une inflammation des vaisseaux, donc plus de risques vasculaires, chroniques et immédiats (plus d'infarctus), plus de risques respiratoires (plus de décompensation), et les atteintes du cerveau et du fœtus", détaille le cardiologue Pierre Souvet, qui officie à l'Association Santé Environnement.

À lire aussi
Le Quai de la Mégisserie à Paris le 13 septembre 2015. transports
Journée sans voitures à Paris : tout ce qu'il faut savoir

Chaque année, la pollution de l'air est responsable de 48.000 décès prématurés en France. C'est la troisième cause de mortalité évitable après le tabagisme et l'alcoolisme.

Les véhicules polluants interdits mercredi

Les véhicules les plus polluants seront interdits de circulation à Paris et en proche banlieue mercredi a annoncé mardi la préfecture de police de Paris.

L'interdiction de circulation, à l'intérieur d'un périmètre délimité par l'A86, concerne les véhicules non classés et les véhicules de classe 4 et 5 selon la classification des vignettes Crit'Air, obligatoires à Paris, a précisé la préfecture dans un communiqué. Entre 5h30 et minuit, seuls les véhicules de classe 0 à 3 pourront se déplacer dans cette zone. À Paris, le stationnement résidentiel est encore gratuit ce mardi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pollution Environnement Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants