1 min de lecture Policiers

VIDÉO - Pourquoi un policier a-t-il refusé de saluer François Hollande et Manuel Valls ?

À Versailles, un policier est resté stoïque face au président de la République et a refusé de lui serrer la main.

François Hollande, à Versailles pour rendre hommage aux policiers tués par Larossi Abballa, le 17 juin 2016
François Hollande, à Versailles pour rendre hommage aux policiers tués par Larossi Abballa, le 17 juin 2016 Crédit : DOMINIQUE FAGET / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'heure était au recueillement ce vendredi 17 juin à Versailles. Un hommage national a été rendu aux victimes de Larossi Abballa, Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, assassinés à Magnanville dans les Yvelines. François Hollande a rendu hommage à "deux héros du quotidien" et qualifié le terroriste de quelqu'un "habité par la haine". 

Alors que le président de la République passe en revue les troupes, un policier refuse de lui serrer la main. Il en fera de même avec Manuel Valls quelques instants plus tard. L'instant a été capté par les caméras de télévisions qui retransmettaient la cérémonie en direct. Selon plusieurs médias, le policier a expliqué avoir agi ainsi pour dénoncer le manque de moyens dans la police

"Il y a trop de problèmes dans la police (...) On en a ras-le-bol, explique-t-il à TF1. Nous avons 3 véhicules pour 40, que faire avec ça ?". Selon la chaîne de télévision, ce policier "assume" son acte, mais regrette l’attitude de Manuel Valls qui est parti sans écouter la fin de son explication.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Policiers François Hollande Yvelines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants