1 min de lecture Corse

VIDÉO - Corse : le FLNC "du 22 octobre" s'engage "dans un processus de démilitarisation"

L'organisation indépendantiste créée en 2002 a annoncé un assouplissement de son action au vu des résultats des élections régionales, qui ont porté l'autonomiste Gilles Simeoni aux commandes de la Corse en décembre dernier.

>
Le FLNC du 22 octobre annonce sa démilitarisation Crédit Image : Capture d'écran Dailymotion | Durée : |
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Le FLNC dit "du 22 octobre", mouvement clandestin nationaliste, a annoncé mardi 3 mai, dans un communiqué relayé au cours d'une conférence de presse clandestine, son engagement dans "un processus de démilitarisation". Cette accalmie a pour but de faciliter la tâche à la nouvelle assemblée régionale corse, dirigée par les nationalistes depuis décembre dernier, et leur permettre de "gérer sereinement cette mandature". 

"La cessation des actions militaires ne signifie pas un dépôt des armes", nuance toutefois le groupe, qui revendique pas moins de 250 attentats à son actif. Le FLNC du 22 octobre, branche du FLCN créée en 2002 par opposition au FLNC UC, a également demandé "la reconnaissance officielle (...) et le droit à l'autodétermination du peuple corse" ainsi que le "retour des prisonniers politiques et l'arrêt des poursuites pour tous les militants recherchés". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corse Indépendance Autonomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants