1 min de lecture Présidentielle américaine

Victoire de Trump : "La France risque encore une fois le décalage historique"

BILLET - La victoire du candidat républicain à la Maison Blanche vient percuter la prochaine présidentielle française. Mais dans quel sens ?

micro générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Victoire de Trump : "La France risque encore une fois le décalage historique" Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

"Le facteur sonne toujours deux fois. Après le Brexit, Donald Trump. Après l’Europe, les États-Unis", lance Éric Zemmour. Et la France dans tout ça ? "La menace se précise. Pour la bien-pensance. Pour les élites. Pour les médias. Pour les sondeurs qui se sont encore trompés. Pour les communicants qui conseillent toujours aux politiques de lisser leur discours", poursuit-il. Car Trump est le "candidat de l’Amérique périphérique, dédaignée et méprisée par les grandes métropoles".

"Nous avons aussi une France périphérique", décrypte le journaliste. Il note que Nicolas Sarkozy, qui "l’a séduite en 2007", a avoué sa préférence pour Hillary Clinton, "dévoilant encore une fois ses contradictions". Éric Zemmour estime que Marine Le Pen "a raison de voir la légitimation de ses idées protectionnistes ou de sa méfiance pour le système ou la finance internationale". Mais "Trump provoque délibérément là où Marine Le Pen veut dédiaboliser".

Pour lui, "la France risque encore une fois le décalage historique. Elle s’alignera, c’est sûr. Mais on ne sait pas quand, ni comment, ni à quel prix".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants