2 min de lecture Le journal

Vanuatu : au moins 24 personnes tuées par le cyclone Pam

REPLAY – Au moins 24 personnes ont été tuées au Vanuatu après le passage du cyclone Pam vendredi soir, selon le bilan provisoire de l'ONU.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud
>
Vanuatu : au moins 24 personnes tuées par le cyclone Pam Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon et Maxence Lambrecq

Selon le bilan provisoire de l'ONU, au moins 24 personnes ont été tuées au Vanuatu, après le passage du cyclone Pam. La tempête a dévasté vendredi soir le petit archipel du Pacifique, qui abrite 270.000 habitants, avec des vents de 320 km/h.

Le Président du Vanuatu Baldwin Lonsdale a appelé à l'aide la communauté internationale, expliquant que les besoins étaient immenses. Rappelons qu'il s'agit de l'un des pays les plus pauvres du monde.

"Dropped" : les corps des victimes françaises identifiés

Une semaine après le drame, les corps des huit victimes françaises du crash de deux hélicoptères en Argentine ont tous été identifiés. Les médecins légistes français et argentins ont terminé leurs expertises, ce lundi 16 mars.

Les dépouilles de Camille Muffat, de Florence Arthaud, d'Alexis Vastine et des cinq autres membres de Dropped pourront être bientôt rapatriées en France.

Nicolas Sarkozy étrille l'exécutif dans l'Essonne

À lire aussi
affaire Sarkozy
Les infos de 5h - Affaire des "écoutes" : jugement attendu ce lundi pour Nicolas Sarkozy

Ce lundi, le PS et l'UMP ont tenu chacun, et au même moment, un meeting électoral dans le département francilien de l'Essonne. Manuel Valls faisait campagne à Evry, tandis que Nicolas Sarkozy était à Palaiseau, à une vingtaine de kilomètres du fief du Premier ministre. La dernière ligne droite des élections départementales n'a jamais été aussi animée.

Lors de sa prise de parole, Nicolas Sarkozy n'a pas manqué de décocher de nombreuses flèches vers François Hollande et Manuel Valls. Le numéro un de l'UMP a notamment critiqué "la réunion singulière" du chef du gouvernement dans son bastion d'Evry. "La réunion de Manuel Valls à Evry est un meeting commun à des gens qui n'ont plus rien en commun", a-t-il déclaré.

Cinq sites Internet bloqués pour apologie du terrorisme

L'accès à cinq sites internet, accusés de faire l'apologie du terrorisme, a été bloqué depuis la fin de la semaine dernière, une première depuis la mise en place de la loi antiterroriste de Bernard Cazeneuve. L'ordre de blocage a été donné aux fournisseurs d'accès, qui ont ensuite 48 heures pour prendre "toute mesure utile destinée à faire cesser le référencement de ces adresses", selon le texte du décret.

Dimanche, le cas du site Islamic-news.info avait été recensé. Lorsqu'un internaute situé en France tentait d'y accéder dimanche, il était redirigé vers le site du ministère de l'Intérieur. "Vous avez été redirigé vers ce site officiel car votre ordinateur allait se connecter à une page dont le contenu provoque à des actes de terrorisme ou fait publiquement l'apologie d'actes de terrorisme", pouvait-on alors lire sous un pictogramme représentant une main rouge. Le site d'al Hayat Media Center, une branche du groupe État islamique chargée de sa communication, a également été fermé.

À écouter également dans ce journal

- Un tribunal égyptien a condamné à mort 14 dirigeants de la confrérie des Frères musulmans, dont leur guide suprême, Mohamed Badie.
- Zlatan Ibrahimovic a présenté une nouvelle fois ses excuses dans une vidéo publiée par le site du Paris Saint-Germain, pour les propos qu'il a tenu à l'issue du match Bordeaux-PSG.

RTL vous recommande
Lire la suite
Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants