1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Val-de-Marne : une pétition contre un centre d'accueil de migrants
1 min de lecture

Val-de-Marne : une pétition contre un centre d'accueil de migrants

Le maire Les Républicains de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) a fait mettre en ligne sur le site de la ville une pétition demandant la fermeture d'un centre d'accueil pour migrants.

Des tentes abritant des migrants à Paris, le 28 octobre 2016
Des tentes abritant des migrants à Paris, le 28 octobre 2016
Crédit : PHILIPPE LOPEZ / AFP
Christophe Guirard

Les centres d'accueil de migrants, qui se multiplient sur le sol français, restent un sujet particulièrement délicat pour de nombreuses municipalités qui ne souhaitent en aucun cas les recevoir. C'est le cas de Villeneuve-le-Roi et de son maire, Didier Gonzales (LR), qui a décidé de mettre à contribution ses administrés par l'intermédiaire d'une pétition publiée sur le site de la commune, comme le rapporte Le Parisien.

"Sans en informer la ville, le préfet a programmé la création de 220 places d'hébergement d'urgence principalement dédiées aux migrants", dit ainsi cette pétition mentionnant l'existence d'un premier centre déjà ouvert et d'une capacité de 70 places, puis d'un second "envisagé en lieu et place de l'hôtel Formule 1 situé dans le centre-ville. Didier Gonzales estime que ces centres sont une menace à la sécurité publique, précisant que "la police municipale a d'ailleurs dû intervenir à plusieurs reprises" pour des "bagarres entre migrants" et des "menaces envers le personnel".

Ces centres sont l'objet de nombreuses tensions depuis quelques mois. En septembre 2016, celui de Forges-les-Bains (Essonne) avait été incendié avant son ouverture tandis qu'un Malien avait perdu la vie, également dans un incendie, dans un centre de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) en décembre dernier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/