1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une "super souris" pour mieux étudier les maladies du cerveau
1 min de lecture

Une "super souris" pour mieux étudier les maladies du cerveau

REPLAY - Créé grâce à des cellules issues d'un embryon humain, l'animal est devenu quatre fois plus intelligent que ses congénères.

Une souris (illustration)
Une souris (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Philippe Merle
Une "super souris" pour mieux étudier les maladies du cerveau
01:45
Virginie Garin

Des chercheurs ont injecté dans le cerveau de souris des cellules humaines qu'ils ont été prélevées sur un embryon humain. C'est une équipe de l'université de Rochester, aux États-Unis, qui a eu cette idée.

L'objectif est de mieux étudier les maladies du cerveau, comme Parkinson et Alzheimer. Ces souris vont permettre de faire des expériences et de tester des médicaments. Il fallait que leur cerveau ressemblent le plus possible au nôtre.
Les résultats ont été assez impressionnants. Les chercheurs ont constaté que leurs "super souris" avaient quatre fois plus de mémoire que les autres et étaient beaucoup plus réactives.

C'est une technique controversée. L'équipe scientifique s'est défendue d'avoir voulu créer des souris à moitié humaines.

Cellules gliales

Les cellules qui ont été injectées ne sont pas des neurones, mais des cellules appelées gliales qui permettent simplement d'améliorer les connections dans le cerveau. Ils n'ont donc pas fait des souris capables de penser comme des hommes, ils les ont juste rendues un peu plus rapides.

À lire aussi

Cela pose quand même des questions. D'autres chercheurs pourraient travailler sur cette technique. Si l'homme commence à vouloir rendre les animaux plus intelligents, est-ce qu'on devra parler de nouvelles espèces ? Quels seront leurs droits ?

Les chercheurs américains ont hésité à un moment. Ils voulaient injecter les cellules humaines sur des singes. Mais pour toutes ces raisons éthiques, ils ont décidé d'en rester pour l'instant aux souris. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/