3 min de lecture Crime

Une psychologue à la brigade criminelle

REPLAY - Frédérique Balland, psychologue, profileuse, a travaillé pendant plus de onze ans dans la police nationale, traquant les criminels en établissant leur profil psychologique.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Une psychologue à la brigade criminelle Crédit Image : AFP / ISSOUF SANOGO | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, un métier qui n’existe pas officiellement en France, mais qui est au cœur de toutes les séries télévisées : celui de Profiler

En France en effet on parle plutôt « d’analyste criminel », ou « d’analyste de profil spécifique » !

À lire aussi
Jacques Pradel l'heure du crime
Il y a 30 ans: la dépeceuse de Tours

La plupart des enquêteurs se méfient de ces psychologues qui les accompagnent parfois sur les scènes de crime, pour apporter un autre regard sur la victime et tenter de cerner la personnalité du ou des auteurs du meurtre.

Mon invité, Frédérique Balland a été pendant onze ans officiellement psychologue de police et elle a travaillé sur plusieurs affaires particulièrement spectaculaires avec la prestigieuse brigade criminelle du 36 quai des Orfèvres.

La traque du tueur en série au visage grêlé, la personnalité de Richard Durn, l’auteur de la tuerie du conseil municipal de Nanterre, l’équipée sanglante du gang des barbares, qui avaient enlevé, torturé et assassiné Ilan Halimi, sont quelques-unes des affaires sur lesquelles nous allons revenir avec elle, pour mieux comprendre comment la psychologie peut concrètement aider les enquêteurs à privilégier certaines pistes.

"Au plus près du mal" de Frédérique Balland

Frédérique Balland revient dans L'heure du crime sur quelques affaires auxquelles elle a été confrontée durant ses onze années au sein de la police nationale. Parmi elles : l'affaire Durn, le meurtre d'Ilan Halimi ou l'affaire du bagagiste de Roissy.

L'affaire Durn, la tuerie de Nanterre

Dans la nuit du 26 au 27 mars 2002, à 1h15, alors qu'une séance du conseil municipal présidée par la maire Jacqueline Fraysse est sur le point de s'achever, un homme du public, Richard Durn, se lève et fait feu sur la salle.

Durant la fusillade, qui dure 50 secondes, l'homme abat huit personnes et en blesse dix-neuf. Il est finalement maîtrisé et demande en hurlant "Tuez-moi!".

Coup de théâtre, le 28 mars 2002, au cours de son interrogatoire, Richard Durn se suicide en se défenestrant du quatrième étage de l'immeuble de la brigade criminelle, au 36, quai des orfèvres.

Richard Durn
Richard Durn

Le meurtre d'Ilan Halimi et l'affaire du gang des barbares

Le 21 janvier 2006, Ilan Halimi est enlevé en région parisienne et torturé pendant trois semaines. Il est retrouvé agonisant le 13 février 2006 le long de voies ferrées dans l'Essonne. Il décède lors de son transfert à l'hôpital. 

Ses ravisseurs sont rapidement surnommés le "gang des barbares", un groupe d'une vingtaine de personnes qui gravitent autour d'un chef, Youssouf Fofana. Des jeunes filles étaient utilisées pour attirer les victimes, afin de les séquestrer et de réclamer de l'argent aux familles. Ce crime a été admis comme antisémite : le gang considérait que la famille d'Ilan était "riche parce que juive". 

Le 17 février, 15 personnes sont arrêtées. Fofana est condamné le 10 juillet 2009 à la prison à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans. 

"Yalda" avait attiré Ilan Halimi dans un piège qui lui a coûté la vie.
"Yalda" avait attiré Ilan Halimi dans un piège qui lui a coûté la vie. Crédit : DR

L'affaire du bagagiste de Roissy

Fin décembre 2002, la police aux frontières découvre des armes et des explosifs dans le coffre de la voiture d'un bagagiste de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. L'homme est suspecté d'avoir préparé un acte terroriste et arrêté. Mais Abderrezak Besseghir clame son innocence et assure qu'il est victime d'un complot de sa belle-famille. Celle-ci pense en effet que Besseghir a tué son épouse, décédée quelques années plus tôt dans ce qui est présenté comme un accident domestique.

 Après 10 jours de prison, Besseghir est libéré : les enquêteurs découvrent qu'il s'agissait en effet d'une machination de sa belle-famille contre lui.

Nos invités

Frédérique Balland, psychologue, a travaillé plus de onze ans dans la police nationale. Auteure du livre Au plus près du mal (Editions Grasset. Parait aujourd’hui) ; Stéphane Bourgoin, criminologue, spécialiste des tueurs en série. Auteur du livre Profileuse, une femme sur la trace des serial killers (édité en poche chez Points - 2011).

Au plus près du mal
Au plus près du mal
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Psychologue Criminels
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780368339
Une psychologue à la brigade criminelle
Une psychologue à la brigade criminelle
REPLAY - Frédérique Balland, psychologue, profileuse, a travaillé pendant plus de onze ans dans la police nationale, traquant les criminels en établissant leur profil psychologique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/une-psychologue-a-la-brigade-criminelle-7780368339
2015-11-04 11:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l3RhlnGLHX4UeLs7V1kRuQ/330v220-2/online/image/2014/0211/7769644240_youssouf-fofana-aurait-agresse-un-surveillant-de-la-prison-ultra-securiste-d-alencon-conde-sur-sarthe-ce-lundi-11-fevrier-2014-archives.jpg