1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une prothèse en matériau recyclé pour les enfants
1 min de lecture

Une prothèse en matériau recyclé pour les enfants

REPLAY - La PME française Canibal collecte des gobelets en plastique dans des machines spéciales qu'elle installe dans les cantines, les écoles, les entreprises, pour en faire des prothèses médicales.

Les piles de déchets plastiques prêts à être recyclées
Les piles de déchets plastiques prêts à être recyclées
Crédit : GUILLEMETTE VILLEMIN / AFP
Une prothèse en matériau recyclé pour les enfants
01:50
Une prothèse en matériau recyclé pour les enfants
01:52
Virginie Garin

Une prothèse de la main en gobelets recyclés, gobelets pour l'eau ou le café, ça existe. Elle a été présentée lundi 10 avril par une PME française spécialiste de la collecte du plastique et pourrait changer la vie de nombreux enfants. Cette prothèse s'attache au bout du bras pour permettre à des personnes qui n'ont pas de main de pouvoir manipuler quand même des objets, les attraper. Il en existe déjà mais elle sont en résine, un matériau qui coûte cher. Là ce sont de simples gobelets en plastique, ceux que vous utilisez peut-être tous les jours pour le café. 

La PME française Canibal les collecte dans des machines spéciales qu'elle installe dans les cantines, les écoles, les entreprises. Elle en a plus de 150 en France. Les gens sont incités à rapporter leurs gobelets dans ces machines en échange de points de fidélité de bons de réduction. Ensuite, les gobelets sont compactés et transformés en granulés de plastique qui permettent de refaire des objets. Jusqu'à présent Canibal faisait avec des poubelles, ou des plaques pour protéger les sols mais elle a réussi a mettre au point un matériau beaucoup plus sophistiqué qui permet, grâce a une imprimante 3D, de fabriquer une main, des doigts articulés. 

Avec une matière dix fois moins chère à produire, il faut entre 2.000 et 3.000 gobelets pour en fabriquer une. La prothèse va devoir être testée sur des enfants, par l’association E-nable, qui aide des familles avec peu de moyens en France et dans les pays du Sud. La démarche est dans le même esprit que celle des bouchons d'amour, qui permet en collectant des bouchons de fabriquer du matériel pour les handicapés. C'est une façon d'inciter les consommateurs à recycler les gobelets pour une bonne cause.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/