1 min de lecture Société

Une poupée Hasbro accusée de faire l'apologie de la pédocriminalité

Le géant américain du jouet a décidé de retirer la poupée Trolls, baptisée Poppy, du marché.

La poupée Trolls "Polly" a été retirée du marché après une polémique.
La poupée Trolls "Polly" a été retirée du marché après une polémique. Crédit : Capture d'écran Twitter
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Poppy, une poupée à l'effigie des petites créatures magiques des Trolls, commercialisée par la marque Hasbro, a été retirée du marché à cause d'une polémique due à un bouton mal placé.

La poupée en question dispose d'un bouton sur le ventre. Quand l'enfant appuie dessus, Poppy parle. Mais une maman américaine a repéré un deuxième bouton, au niveau de l'entrejambe. En le pressant, elle a été choquée d'entendre des petits cris de joie, ou des soupirs. Elle a posté une vidéo sur les réseaux sociaux pour alerter les familles du problème.

Plusieurs parents ont fait le même constat et rapidement la polémique a pris de l'ampleur, la poupée étant accusée de normaliser les actes pédophiles. Une pétition a été mise en ligne sur le site Change.org et avait, ce dimanche 9 août à la mi-journée, récolté plus de 422.000 signatures.

Hasbro s'est excusé et a décidé de retirer le produit, proposant de l'échanger contre un autre jouet de même valeur.

À lire aussi
Comment savoir si on a du charisme ? société
Charisme : comment faire pour en avoir plus ?

Facebook a pourtant signalé la vidéo de Jessica McManis (l'auteure de la pétition) comme partiellement fausse. Car le bouton en question est à l'origine un capteur destiné à faire réagir la poupée quand l'enfant la met en position assise sur une chaise.

La vidéo initiale a fait l'objet d'un signalement pour "information partiellement fausse" sur Facebook.
La vidéo initiale a fait l'objet d'un signalement pour "information partiellement fausse" sur Facebook. Crédit : Capture d'écran Facebook
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société États-Unis Jouets
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants