1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Une crème alternative au Viagra en vente le 1er juin
1 min de lecture

Une crème alternative au Viagra en vente le 1er juin

Un traitement des troubles de l'érection, sous forme de crème, pourra être délivré sur ordonnance dans les pharmacies.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Crédit : LIU JIN / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Un traitement des troubles de l'érection, sous forme de crème à appliquer au niveau de l'organe, pourra être délivré sur ordonnance à partir du 1er juin dans les pharmacies, a annoncé jeudi le laboratoire français Majorelle. 

Le médicament, "alternative aux comprimés" (Cialis, Viagra...) pour le traitement des troubles de l'érection, sera vendu sous le nom de Vitaros, dès le 1er juin, sans remboursement, au prix de 10 euros la dose (4 unidoses par boîte, dosées à 300 microgrammes), selon le représentant du laboratoire. 

Durée d'une à deux heures

Une goutte de produit est déposée au-dessus à l'extrémité du pénis tenu à la verticale. L'effet apparaît dans les cinq à 30 minutes suivantes et sa durée, d'environ une à deux heures, est variable d'un patient à l’autre, précise la notice médicale officielle.

Une série de contre-indications

Il y a cependant une série de contre-indications à ce produit pour adultes: Vitaros est contre-indiqué, par exemple, chez les hommes souffrant d'un infarctus du myocarde, d'une hypotension orthostatique (baisse de la tension artérielle lors du passage de la position couchée à debout) cause de vertiges, malaise voire brève perte de connaissance, ainsi qu'à ceux qui présentent un risque de thrombose veineuse. 

À écouter aussi

De rares cas de sensation de vertige et de syncope ayant été rapportés lors d’essais cliniques, les patients doivent éviter certaines activités comme conduire ou réaliser des tâches dangereuses, susceptibles d’entraîner des blessures en cas de syncope. Cet effet indésirable peut survenir une à deux heures après l'administration de Vitaros, prévient la notice médicale. 

Un remboursement à 15% est attendu en juillet pour certains patients, souffrant d'affections (diabétiques, cancers de la prostate, sclérose en plaques,  paralysie) permettant de bénéficier d'un remboursement pour des injections intracaverneuses (dans la verge), a indiqué le représentant du laboratoire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.