3 min de lecture Bordeaux

Bordeaux : une habitante de 103 ans fait un don de 300.000 euros à la ville

Cette ancienne gynécologue de Bordeaux a effectué un don d'un peu plus de 300.000 euros à sa ville. Le but : financer une crèche et soutenir celles qui y travaillent.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Une Bordelaise de 103 ans fait un don exceptionnel à sa ville Crédit Image : LODI FRANCK/SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

Coup de chapeau à Christiane Larralde. Cette dame de 103 ans a donné il y a quelques années un peu plus 300.000 euros à sa ville, Bordeaux, pour financer une crèche.

"Pendant toute ma vie j'ai traité des femmes stériles" explique cette ancienne gynécologue dans La Croix, "j'en ai aidé d'autres à mettre au monde leurs bébés, je voulais désormais épauler celles qui travaillent". Un geste de générosité exceptionnel mais qui est loin d’être isolé si l'on en croit le quotidien catholique.

La Croix publie ce lundi 19 mars une étude inédite de la fondation de France sur les dons et les Français sont généreux. Ils ont donné l'an dernier 7,5 milliards d'euros. C'est l'équivalent du budget de la justice; 60% de ces dons viennent de particuliers. Ils donnent tout au long de leur vie, mais aussi à leur mort.Le leg représente aujourd'hui 1 milliard d'euros.

Le viol comme arme de guerre en Syrie

Dans Libération, une enquête qui fait froid dans le dos. Elle a lieu en Syrie où le viol est une arme de guerre, depuis 7 ans. Le quotidien a rencontré des officiers du régime et ils sont formels, l'armée de Bachar el-Assad a sciemment utilisé les violences sexuelles comme une tactique de guerre pour humilier les rebelles et propager la terreur.


Selon le réseau syrien des droits de l'homme, 7 700 femmes ont été victimes de violences sexuelles aux mains des forces pro-régime, dont plus de 800 en prison. "Au début les viols avaient principalement pour but de dissuader les gens de rejoindre la révolution" explique une militante au quotidien. "Plus tard, violer les femmes est devenu une façon de les punir pour leur engagement."

124 médecins contre l'homéopathie

À lire aussi
Le palais Rohan, mairie de Bordeaux élections municipales
Municipales à Bordeaux : les listes LR et LaREM en passe de fusionner

Le Figaro publie un appel ce lundi 19 mars. 124 médecins montent au créneau pour dénoncer la multiplication de ce qu'ils appellent les "fake médecine".
Il s'agit des médecines dites alternatives, comme l'homéopathie par exemple. Non seulement ces méthodes seraient inefficaces, selon ces médecins, mais elles seraient aussi dangereuses. Notamment parce qu'elles alimentent le sentiment de défiance à l'égard de la médecine conventionnelle.


Des méthodes dangereuses aussi parce que leur usage retarde des diagnostics et des traitements nécessaires. Ces médecins demandent à ce que ces produits ne soient plus remboursés par la sécurité sociale, ils le sont aujourd'hui à 30% dans certains cas et jusqu'à 90% en Alsace-Moselle.

La nouvelle tendance des chevilles découvertes

Avoir les chevilles à l'air malgré le retour du froid, c'est tout à fait normal... Le tryptique basket, socquettes et pantalons courts est la tendance du moment chez les plus jeunes, selon Le Parisien.

"J'ai même pas froid", confie ainsi Typhaine 15 ans, "c'est juste une question d'habitude". Selon le quotidien ils sont des milliers d'adolescents à avoir succombé à la mode anglo saxonne du "pinroll" qui consiste à roulotter le jean au dessus de la malléole. L'idée est de  mettre en valeur leurs "sneakers", des baskets branchées.

Une crèche à l'Assemblée

Le Parisien Aujourd'hui en France l'annonce ce lundi 19 mars qu"il y aura bien une crèche à l'Assemblée. Elle sera installée au plus tard en janvier prochain, et sera accessible aux  députés et à leurs collaborateurs.

Une crèche qui ne sera pas bien évidemment financé par Christiane Larralde, la généreuse bordelaise de 103 ans mais qui, comme la sienne, permettra à toutes les mamans qui le souhaitent d'aller travailler en toute tranquillité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bordeaux Crèches Don
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants