4 min de lecture Robots

Fukushima : un robot est entré dans les entrailles d'un des réacteurs

REPLAY - Cinq ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, une petite machine a filmé l'endroit le plus hostile de la planète.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Un robot est entré dans les entrailles d'un des réacteurs fondus de Fukushima Crédit Image : AFP | Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

C'est l'un des endroits les plus hostiles de la planète, un lieu qu'aucun être humain ne pourra jamais approcher sous peine de voir en quelques minutes sa peau se nécroser, puis ses yeux fondre avant son système nerveux. Cet endroit vient pour la première fois d'être filmé. Par un robot envoyé dans les entrailles d'un des trois réacteurs accidentés de Fukushima. Cinq ans après le tsunami qui avaient entraîné l'explosion de trois réacteurs de la centrale, les experts n'ont toujours pas localisé le cœur nucléaire, c'est précisément ce que cherche ce robot et c'est le magazine Science et vie de mars qui nous plonge dans ce labyrinthe infernal, à la recherche des cœurs fondus de Fukushima.  

Faute d'avoir pu être refroidis, les 1.500 assemblages de crayons combustibles des trois réacteurs ont fondu et se sont répandus dans les sous-sols de la centrale. Malgré tous les calculs sophistiqués, aucun ingénieur n'est capable de dire où s'est logée exactement cette coulée de lave radioactive de plusieurs centaines de tonnes. Impossible d'y aller alors il a fallu concevoir un robot minuscule, capable de se faufiler dans les tuyaux, de contourner les décombres et de résister aux irradiations, le premier robot envoyé avait cessé d'émettre au bout de quelques minutes, circuits grillés

Les entreprises du monde entier ont été mise à contribution pour concevoir la petite machine qui a été envoyée dans la centrale il y a quelques jours, un robot qui ressemble a un petit scorpion : il a pu remonter des entrailles de la centrale des images, où l'on distingue une grille un tuyau et des gravats. Rien d'exploitable mais un exploit quand même, il a réussi à filmer l'enfer pour la première fois,  et il en est revenu. Où sont les cœurs brisés de Fukushima, à lire dans Science et vie ce mois-ci, demain 11 mars, cela fera 5 ans que les cœurs ont fondu.

À lire aussi
Un agriculteur américain tient du soja dans sa main salon de l'agriculture
SentiV : le robot qui prévient l'agriculteur quand il y a un souci dans les cultures

Lendemain de grève

"Rose promise chomdu", "faites l'amour pas les heures supp", disait mercredi 9 mars des banderoles que le site du Huffington post a compilé mais en fait l'enjeu ce lendemain matin c'est surtout de mesurer la portée de la mobilisation de la veille contre la loi Travail, et selon le journal que vous lisez, on a l'impression qu'on ne parle pas de la même manifestation. 

"Moins qu'un tsunami mais bien plus qu'une vaguelette" écrit Laurent Joffrin dans Libération qui titre sur l’avertissement inquiétant pour le gouvernement. "Déjà 500.000" s'exclame L'Humanité en une et Patrick Apel-Muller de féliciter ces  "jeunes qui ont fait d'un premier rendez-vous de mobilisation un succès remarquable". Un précieux atout pour les autres temps forts qui s'annoncent les manifestations ont connu un certain succès qui "devrait inciter le gouvernement à lâcher un peu de lest" écrit également Bruno Dive dans Sud-Ouest

Quand les jeunes sortent, il faut les écouter quel que soit leur nombre

François Hollande
Partager la citation

"La France qui se lève tôt n'a pas massivement défilé dans les rues",  écrit  Raymond Couraud dans L'Alsace. Les Échos parle d'une mobilisation en demi-teinte, tout comme le Figaro ou Yves Thréard salue "cette jeunesse pas dupe qui ne serait plus au diapason de ce qu'espère la gauche archaïque."  Guillaume Goubert dans La Croix met justement en garde ces "nouvelles générations" de ne pas "contribuer, par les manifestations du moment, à renforcer l'immobilisme" d'autant qu'"elles n'en seront pas les bénéficiaires".

Oui mais "quand les jeunes sortent, il faut les écouter quel que soit leur nombre", ça ce sont les mots de François Hollande mercredi 9 mars. Propos rapporté par le Parisien aujourd'hui en France. Pour le journal la mise en musique des dernières concertations sur le texte va être délicate d'ici lundi 14 mars. Mais ça tombe bien il y aura de la musique demain à l'Élysée, puisque François Hollande va décorer les Gipsy King ! Grand écart une semaine après la Légion d'honneur au prince héritier d'Arabie Saoudite qui fait la une de Marianne cette semaine.

Les petits commerçants, étranglés par les grandes surfaces

C'est dans Marianne cette semaine, qui nous raconte le combat de ces petits commerçants réunis dans un collectif pour empêcher l'installation d'une grande surface à la périphérie de Pont-l'Abbé et de Plonéour dans le Finistère sud. Un magasin Système U, comme ubuesque car il y a déjà dans un rayon de 500 mètres 6 autres hypermarchés ! 

Le maire de Plonéour qui vient de signer pour cette 7 ème grande surface explique que le commerce est libre, la concurrence aussi et cette enseigne va bousculer une situation quasi monopolistique de Leclerc. "Les gens ont le droit d'avoir le choix" dit le maire. Les petits bouchers et les petits boulangers du centre-ville eux n'ont pas eu le choix et mettent la clé sous la porte les uns après les autres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Robots Fukushima
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782299696
Fukushima : un robot est entré dans les entrailles d'un des réacteurs
Fukushima : un robot est entré dans les entrailles d'un des réacteurs
REPLAY - Cinq ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, une petite machine a filmé l'endroit le plus hostile de la planète.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/un-robot-est-entre-dans-les-entrailles-d-un-des-reacteurs-fondus-de-fukushima-7782299696
2016-03-10 09:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/U5gngf88Ri10NhabhEl_aQ/330v220-2/online/image/2015/1217/7780892101_un-des-robots-concu-pour-nettoyer-la-centrale-de-fukushima-en-2016.jpg