1 min de lecture Info

Un cas de grippe aviaire détecté dans une basse-cour en Dordogne, le premier en France depuis 2007

Un cas de grippe aviaire H5N1 a été dépisté dans une basse-cour en Dordogne, a indiqué mercredi le ministère de l'Agriculture. Il s'agit d'un premier cas détecté en France depuis 2007. La dernière grosse épizootie remonte à 2006.

Les cas de grippe aviaire inquiètent les marchés à l'étranger.
Les cas de grippe aviaire inquiètent les marchés à l'étranger. Crédit : DR
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Un cas de grippe aviaire H5N1 a été dépisté dans une basse-cour en Dordogne, a indiqué mercredi 25 novembre le ministère de l'Agriculture. Il s'agit d'un premier cas détecté en France depuis 2007. La dernière grosse épizootie remonte à 2006. Le virus a été identifié mardi soir par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et "il s'agit d'une souche hautement pathogène pour les volailles", précise le ministère dans un communiqué, ajoutant que le plan national d'intervention sanitaire d'urgence a été activé. 

Selon France Bleu, le cas aurait été détecté chez un particulier à Biras, un petit village à 15 km au Nord de Périgueux. Un seul cas est avéré mais deux autres élevages sont sous surveillance à Saint-Paul-La-Roche (élevage de canards) et Domme en Périgord noir (oies reproductrices).

La souche en question aurait déjà été détectée en Europe et avait jusqu'alors un profil faiblement pathogène. Des zones de protection et de surveillance de 3 et 10 km ont été créées autour de l'élevage de Biras. Des analyses sont en cours pour déterminer "la dangerosité potentielle pour l'homme" dit la préfecture.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Santé Animaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants