1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ultradroite : ces projets d'attentats qui inquiètent les autorités
1 min de lecture

Ultradroite : ces projets d'attentats qui inquiètent les autorités

Plusieurs projets d'actions violentes menées par des groupes d'ultradroite ou néonazis ont été déjoués ces dernières semaines. Pour certains, à la dernière minute.

Des membres du Groupe Union Defense, mouvement d'extrême-droite, arborant une croix celtique. (illustration)
Des membres du Groupe Union Defense, mouvement d'extrême-droite, arborant une croix celtique. (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Étienne Bianchi

L'ultradroite nouvelle menace terroriste ? La multiplication des projets violents déjoués ces derniers mois inquiète en tout cas les autorités sur un potentiel risque d'attentat venant de ces milieux politiques. Depuis 2017, six projets attentats terroristes d’ultradroite ont été déjoués en France. Sur des messageries cryptées, certains rêvent à voix haute de cibler des musulmans ou des Juifs. 

C'est notamment le cas des deux hommes interpellés mardi 16 novembre dans le Sud-Ouest,  le principal suspect appelait sur Telegram à des actions violentes de tout type, attentat ou assassinats, et donnait de nombreux conseils sur la façon de procéder. Il diffusait par ailleurs une volumineuse propagande raciste antisémite et racialiste. Son complice et lui-même faisaient partie de la mouvance dite "accélérationiste", qui englobe ceux qui cherchent à déclencher une guerre civile et raciale en appelant à des attaques et actions violentes. 

D'autres profils sont liés à l'idéologie néonazie. C'est notamment le cas de ce jeune homme de 19 ans qui prévoyait d'attaquer une mosquée et un lycée en Seine-Maritime. Chez lui, les enquêteurs ont retrouvé des carnets intitulés Mein Kampf, où il écrivait sa fascination pour Adolf Hitler. Des écussons nazis ont aussi été découverts au domicile d'un jeune Alsacien qui confectionnait des bombes artisanales conçues avec de l’uranium. Il a été mis en examen pour fabrication d’engins explosifs. 

Ces projets peuvent être le fait de "loups solitaires" ou de groupes plus organisés comme celui de Rémy Daillet. Le complotiste avait préparé une tentative de coup d'État intitulée "Opération Azur" où ses fidèles devaient affronter les forces de l'ordre et prendre d'assaut l'Élysée. Cette machination a été déjouée par les autorités et Rémy Daillet a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroristes".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/