1 min de lecture Vie privée

Transparence : "Pas illégitime, mais pas toujours bonne" pour Denis Olivennes

INVITÉ RTL - Denis Olivennes, président de Lagardère Active et auteur de "Mortelle Transparence" avec Mathias Chichportich, ne voit pas d'un bon œil la transparence totale et défend le droit à garder sa vie privée.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi iTunes RSS
>
Transparence : "Pas illégitime, mais pas toujours bonne" pour Denis Olivennes Crédit Image : RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Thibaut Deleaz

"Certains parlent d'un totalitarisme doux." Denis Olivennes, président de Lagardère Active publie Mortelle Transparence avec Mathias Chichportich aux éditions Albin Michel, où il interpelle sur les dangers de la transparence

L'idéologie de la transparence combinée à la puissance des outils numériques est selon lui "un danger pour nos libertés, pour nos droits". Avec une spécificité : "c'est nous qui acceptons de renoncer à nos libertés". Denis Olivennes rappelle l'importance de s'inquiéter des données personnelles que l'on confie aux géants du web. "Qui a accès à vos données ? Quel usage vont-ils en faire ?"

Il regrette que le secret soit maintenant lié au soupçon. "Le secret est fondamental dans notre vie", rappelle Denis Olivennes. Le secret permet de protéger sa vie privée, comme ses données de santé par exemple.

La transparence doit permettre "d'éviter la corruption et les turpitudes des pouvoirs". En ce sens, elle est "un élément essentiel de la démocratie". Mais elle ne doit pas empiéter sur la vie privée des citoyens. "La transparence n'est pas illégitime, mais elle n'est pas toujours bonne."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vie privée Politique Transparence
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants