1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tragédie sur le tournage de "Dropped" : Florence Arthaud, ses collaborations avec Pierre Bachelet
2 min de lecture

Tragédie sur le tournage de "Dropped" : Florence Arthaud, ses collaborations avec Pierre Bachelet

La navigatrice, disparue dans le crash d'hélicoptères en Argentine, avait enregistré en 1989 plusieurs chansons avec Pierre Bachelet, juste avant de remporter la mythique course de la Route du Rhum.

Martin Cadoret
Martin Cadoret

La navigatrice Florence Arthaud, décédée dans le crash d'avion en Argentine, a dû faire face à un défi inédit en 1989. Cette fois, l'aventure ne s'est pas déroulée en mer mais derrière un micro. La "petite fiancée de l'Atlantique" a enregistré trois chansons avec Pierre Bachelet, pour son 8ème album studio, un double CD, intitulé Quelque part... c'est toujours ailleurs. Le premier disque célèbre la mer, une des passions du chanteur, quand le second célèbre la terre. Florence Arthaud est donc présente sur trois titres de la première galette, écrits par le fidèle collaborateur de Bachelet Jean-Pierre Lang, des chansons nommées Quelque part... c'est toujours ailleursTyphon et Flo.

La navigatrice avait évoqué la chanson Flo en 2000, dans l'émission de Thierry Ardisson, Tout le monde en parle. L'animateur a plaisanté sur l'esthétique rétro du clip, dans lequel on voit Pierre Bachelet et Florence Arthaud se répondre, elle sur son bateau et lui sur la plage.

"Flo, c'est bien le nom que tu voulais, toi qui ressembles à la marée sur les cailloux de Saint-Malo", démarre le Nordiste, avant que lui et la chanteuse d'un jour ne se retrouvent autour d'un piano. Déjà dans la chanson, Florence Arthaud parlait de sa passion pour la mer : "Pierre, quand mon voilier s'envole sur l'eau, j'ai l'impression d'être un oiseau et j'ai le cœur sans illusions."

"Beaucoup plus dur que de traverser l'Atlantique en solitaire"

Thierry Ardisson avait donc demandé à Florence Arthaud ce qui lui avait pris. Sans détailler l'origine de la collaboration, elle explique : "j'ai dit oui un soir... j'étais partie faire une course autour du monde et ils ont attendu que je rentre pour enregistrer cette chanson".

À lire aussi

La passionnée de navigation s'est essayée à un exercice nouveau pour elle. "Ça a été une épreuve pour moi, c'est beaucoup plus dur que de traverser l'Atlantique en solitaire." Malgré tout, la chanteuse d'un jour se dit "très fière de l'avoir fait". La chanson n'a pas porté préjudice à sa carrière de navigatrice : un an plus tard, en 1990, elle deviendra 1ère de la Route du Rhum sur son bateau, Pierre 1er.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/