1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Thierry Marx : "Il faut faire de la formation professionnelle une grande cause nationale"
2 min de lecture

Thierry Marx : "Il faut faire de la formation professionnelle une grande cause nationale"

REPLAY - Le chef cuisinier permet à des personnes en difficulté de suivre des cours de cuisine et de boulangerie pour retrouver le chemin de l'emploi.

Thierry Marx en compagnie de François Hollande
Thierry Marx en compagnie de François Hollande
Crédit : JACQUES BRINON / POOL / AFP
Thierry Marx : "Il faut faire de la formation professionnelle une grande cause nationale"
07:55
Thierry Marx : "Il faut faire de la formation professionnelle une grande cause nationale"
07:34
micros
La rédaction numérique de RTL

Thierry Marx est un chef cuisinier étoilé qui se sert de sa réussite pour agir et permettre le retour à l'emploi et la réinsertion des jeunes des quartiers sensibles et des détenus. À 51 ans, il donne des cours de cuisine et de boulangerie en prison et a ouvert une école gratuite pour suivre une formation professionnelle rapide.

Nous avons un taux de retour à l'emploi de 90% avec des contrats à durée indéterminée

Thierry Marx

"On permet à des personnes d'intégrer une école en 12 semaines avec un retour à l'emploi quasi-immédiat, assure-t-il. Il y a des règles. Si vous vous y tenez, ça marche : nous avons un taux de retour à l'emploi de 90% avec des contrats à durée indéterminée".

Vous pouviez prendre l'escalier social et le gravir mais tout ça s'est raréfié

Thierry Marx

Thierry Marx a, lui aussi, grandi dans des quartiers difficiles. Une position qui lui permet d'aborder le problème de l'exclusion sociale de manière plus efficace. "J'ai connu la galère, se rappelle-t-il. Dans ces quartiers, on pouvait croiser des adultes qui pouvaient faire naître chez vous des projets. Vous pouviez prendre l'escalier social et le gravir mais tout ça s'est raréfié".

La rigidité ne fait pas peur, elle aide à grandir

Thierry Marx

Selon lui, "il faut faire de la formation professionnelle une grande cause nationale". Le chef considère par ailleurs que la discipline à inculquer à la jeunesse n'est pas un frein : "La rigidité ne fait pas peur, elle aide à grandir". Pour lui, seule l'idée de "projet" peut permettre aux jeunes, aux adultes et aux détenus d'avancer.

Une semaine consacrée aux "fractures françaises"

À lire aussi

Toute cette semaine, RTL propose une série de reportages pour faire un état des lieux des clivages qui existent au sein de la société française et qui ont éclaté au grand jour après les attentats contre Charlie Hebdo et la supérette casher de la porte de Vincennes.

La France aujourd'hui s'interroge douloureusement : comment trois enfants de la République ont-ils pu prendre les armes contre leurs propres compatriotes ?

RTL a choisi d'écouter et de donner la parole aux Français pour décrypter les fractures qui divisent notre pays et font craindre pour sa cohésion : crispations identitaires, chômage, échec scolaire, ghettoïsation ethnique et religieuse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/