1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Terrorisme : pourquoi il est impossible d'empêcher la diffusion des vidéos de Daesh
1 min de lecture

Terrorisme : pourquoi il est impossible d'empêcher la diffusion des vidéos de Daesh

REPLAY / INVITÉ RTL - Comment des films de propagande de l'État islamique peuvent-ils encore se retrouver en ligne sur Internet ? Les réponses de Nicolas Arpagian, spécialiste en cybersécurité.

Des jihadistes de Daesh en convoi, capture d'écran d'une vidéo de propagande.
Des jihadistes de Daesh en convoi, capture d'écran d'une vidéo de propagande.
Crédit : AFP PHOTO / HO / WELAYAT HOMS
Terrorisme : pourquoi il est impossible d'empêcher la diffusion des vidéos de Daesh
04:13
Yves Calvi & Loïc Farge

L'État islamique a publié ce week-end un nouveau film de propagande insoutenable sur Internet concernant les attentats du 13 novembre dernier. Dans cette vidéo de dix-sept minutes en forme d'hommage aux terroristes qui ont ensanglanté la capitale française, on voit notamment les neuf kamikazes des attentats de Paris décapiter des otages et procéder à des exécutions par balles. "Cette vidéo apparaît sur un site Web américain fondé en 1996 et qui est une fondation financée par des donations de particuliers", explique Nicolas Arpagian, directeur scientifique à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice.

"Ce site a l'ambition d'être la bibliothèque d'Alexandrie, il veut conserver l'historique de l'Internet (...) avec une règle éditoriale simple : il n'y a pas d'information taboue". Voilà pourquoi on y trouve des contenus en faveur des jihadistes ou contre eux. Fort de cette absence de censure et de jugement moral, ce site " a une logique d'hébergeur et non d'éditeur", poursuit ce spécialiste en cybersécurité.

Est-il donc impossible d'empêcher l'État islamique de diffuser toute propagande ? "Oui, parce tout diffuseur a l'initiative de rendre public un contenu via les réseaux sociaux. Ce n'est qu'à partir du moment où d'autres internautes le signaleront que ce contenu pourra faire l'objet éventuellement d'un examen pour une suppression", répond Nicolas Arpagian. Autre frein : la possibilité de télécharger et de diffuser à l'envie ces contenus problématiques, ce qui "démultiplie les occasions de visibilité"

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/