1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tanguy Pastureau : la rue Steve Jobs, la rue des geeks
2 min de lecture

Tanguy Pastureau : la rue Steve Jobs, la rue des geeks

Malgré l'opposition des communistes et écologistes parisiens, une rue de Paris, dans le 13ème arrondissement, portera bientôt le nom de Steve Jobs, le boss d'Apple qui a éradiqué la notion d'ennui et annihilé le concept de grosse glande.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau : la rue Steve Jobs, la rue des geeks
03:22
Tanguy Pastureau : la rue Steve Jobs, la rue des geeks - RTL
03:08

À Paris, une rue va bientôt porter le nom de Steve Jobs. Jobs, c’était le patron d’Apple, qui a créé l’iPhone, l’iPad, ces outils fabuleux qui permettent aux familles le soir d’être chacun sur sa tablette et de ne plus avoir à se parler. Ainsi, quand Alain Juppé tape sur Google "achat Prozac", Isabelle Juppé, de son côté, reluque des photos de Fillon en loden et elle sue de désir. François Hollande, seul à Abu Dhabi, peut écrire à Julie Gayet sur Skype "Juju, j’ai réservé à partir du 15 mai pour 4 ans à Center Parcs, prends ton maillot de bain". Brigitte Trogneux clique 24/24h sur "j’aime" sous les photos de son mari Emmanuel Macron en ajoutant en commentaire "trop beau, c’est mon dieu, #bien gaulé #bouffée de chaleur #c’est quand même autre chose que Gérard Filoche".

 
Or en mars à Paris va ouvrir un incubateur de start-ups, avec des gonzes qui fabriquent des applications pour livrer des pizzas par drone et d’autres permettant de noter sur 10 l’hygiène de tous les gens avec qui on a conclu sur Meetic. Donc là, le maire du 13ème, où va être bâti le bazar, se dit "On va y faire de l’informatique, appelons la rue devant Steve Jobs", si ça avait été le siège du MoDem, ils laissaient la rue sans nom puisque personne n’y serait allé. Le maire pense que ça va passer les doigts dans le nez, le monde entier vénère Steve Jobs, avant l’écran tactile, avec le doigt, on faisait soit du stop soit des fouilles anales, selon qu’on avait réussi ou pas le concours pour bosser chez les stups.
 
Il réunit donc son conseil municipal, leur dit "Chers tous, bonjour, on va baptiser une rue Steve Jobs, au revoir". Sauf que les élus communistes se sont opposés à cette décision...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/