1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tanguy Pastureau : Julie Gayet existe enfin
1 min de lecture

Tanguy Pastureau : Julie Gayet existe enfin

Terminé le temps où Hollande la cachait dans un placard de l'Elysée avec les vieux slips de Trierweiler : Julie Gayet s'affirme et, jeudi, elle s'est montrée avec son amoureux. L'Elysée assure que ce n'est que coïncidence, mais la machine est lancée : comme tous les gens à physique passable, Hollande mise tout sur son conjoint glamour.

Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau : Julie Gayet existe enfin
02:51
Tanguy Pastureau : Julie Gayet existe enfin
02:53

Ca y est, Julie Gayet et François Hollande se sont enfin montrés ensemble. À Roland-Garros Julie Gayet était seule, elle regardait Stan Wawrinka tripoter sa raquette en pensant à la vie intime inexistante qu’elle menait. À Cannes au festival, elle était seule, son amant n’ayant pu se libérer du tournage du film catastrophe dans lequel il joue depuis 2012, qui s’appelle "Le naufrage de l’Élysée".

 
À Saint-Emilion, alors qu’on l’intronisait dans la confrérie des grosses soiffardes à gosier sans fond, elle était seule, Hollande étant aux 24h du Mans. Il y a rencontré Patrick Dempsey, l’acteur américain, qu’il n’a pas reconnu, ses références c’est Michel Sapin et Bernard Cazeneuve, donc quand il croise un beau mec avec des cheveux, il est perdu. 
 
Bref, jusqu’à présent, Julie Gayet était aussi seule qu’un ostréiculteur qui décide de s’installer dans les Alpes.
 
Mais jeudi elle nous est apparue, telle la vierge, cette dame qui a fait un bébé sans père (c’était la Rachida Dati de l’époque), avec Hollande. Au Mont-Valérien, alors que le président, pas le camembert, l’autre, commémorait l’appel du 18 juin, elle est venue, et la France l'a aimée.
 
Oui, on l’a vue, diaphane et fantasmagorique, à côté Carla Bruni c’est Susan Boyle, le teint si pâle qu’on a failli la mettre sous perfusion de glucose. Elle est comme la noblesse d’autrefois, qui fuyait le soleil pour rester blanche, le bronzage étant réservé aux travailleurs; Séguéla naguère aurait été un gueux, et ceux qui portent un maillot l’été des nobles uniquement des fesses.
 
Gayet était entièrement vêtue de noir, car elle porte le deuil des promesses de Hollande.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/