1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Syrie : vers une intervention des États-Unis ?
2 min de lecture

Syrie : vers une intervention des États-Unis ?

INVITÉE RTL - Bassma Kodmani, politologue et membre de l'opposition syrienne réagit au revirement du Président américain, qui estime que le régime syrien "a plus que franchi la ligne rouge".

Les services de secours après l'attaque chimique en Syrie, le 4 avril 2017
Les services de secours après l'attaque chimique en Syrie, le 4 avril 2017
Crédit : MOHAMED AL-BAKOUR / AFP
Syrie : vers une intervention des États-Unis ?
00:05:39
Syrie : vers une intervention des États-Unis ?
00:05:42
Yves Calvi & Léa Stassinet

"Quand vous tuez des enfants innocents, des bébés, avec un gaz toxique mortel, ça franchit de nombreuses lignes, plus que la ligne rouge". Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche aux côtés du roi Abdallah II de Jordanie, Donald Trump a condamné l'attaque chimique qui a fait 86 morts dont 30 enfants et 20 femmes selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. Dénonçant un "affront pour l'humanité", le Président américain a reconnu que sa "position sur la Syrie et Assad a beaucoup changé. Il y a eu plusieurs attaques chimiques ces dernières semaines, ce qui s'est passé est inacceptable", juge celui qui s'était dit opposé à l'idée de forcer Assad à partir en 2013. Alors ce revirement peut-il conduire à une intervention des États-Unis en Syrie ? 
 
Bassma Kodamni est politologue et membre de l'opposition syrienne. La menace de Donald Trump de passer à l'action peut selon elle "fondamentalement" changer la donne. "Ses propos sont souvent erratiques, spontanés. C'est-à-dire qu'il parle sans que cela reflète une politique, une stratégie réfléchie, construite. Nous avions l'impression qu'il était totalement orienté contre Daesh, il avait même dit 'Assad peut rester, ma priorité c'est le combat contre le terrorisme'. Et aujourd'hui il semble tout d'un coup se réveiller et découvrir qu'Assad est la cause majeure de tout ce qui se passe en Syrie. Il semble avoir pris cela comme une provocation personnelle, un défi à lui-même". 
 
Face à changement de position, "il va falloir que Donald Trump étudie très vite les options. La volonté politique y est mais rien n'a été préparé" déplore Bassma Kodmani. Qu'attend-t-elle exactement du Président américain ? "Sans action punitive contre le régime, il n'y a aucune chance qu'Assad obéisse à quoi que ce soit". Pour elle, l'action militaire est inévitable. "Nous connaissons la base aérienne, nous savons où elle est. Nous avons plein de cibles qui appartiennent au régime qui sont des cibles militaires parfaitement légitimes", explique-t-elle. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire