1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Suède : un festival de musique "sans homme" en 2018
2 min de lecture

Suède : un festival de musique "sans homme" en 2018

Une comédienne a décidé de répliquer à la vague d'agressions sexuelles dans les festivals en organisant un événement "où seuls les hommes ne seraient pas les bienvenus".

La police suédoise au festival de musique Bråvalla en juillet 2016.
La police suédoise au festival de musique Bråvalla en juillet 2016.
Crédit : Izabelle Nordfjell/AP/SIPA
Arièle Bonte
Arièle Bonte

On est jamais mieux servi que par soi-même. C'est probablement le mantra de Emma Knyckare, une comédienne et animatrice de radio suédoise qui, après avoir vu l'annulation de l'édition 2018 du festival de musique Bråvalla, a décidé de s'atteler à une lourde tâche : organiser un autre festival l'année prochaine où "seuls les hommes ne seraient pas les bienvenus". 

Après avoir soulevé l'idée sur son compte Twiter le 2 juillet dernier, Emma Knyckare a été portée par les retours positifs, peut-on lire dans le Time. Elle a alors ensuite partagé sur son compte Instagram qu'elle était en train de s'entourer de "talentueux organisateurs et chargés de projets" pour mener à bien cette mission et offrir un espace sûr aux festivaliers de n'importe quels genres, exceptés les hommes.. 

"Le premier festival de musique suédois sans hommes verra le jour à l'été prochain", a-t-elle affirmé mercredi 5 juillet dans un post liké par près de 8.000 personnes. 

Des hommes "répugnants"

Si les Suédoises plébiscitent un événement de cette ampleur, c'est parce que le pays connaît depuis plusieurs années maintenant un fléau de viols et d'agressions sexuelles lors de ses festivals, notamment lors du Bråvalla, le plus grand festival de musique du pays. 

À écouter aussi

Ce dernier vient de voir son édition 2018 annulée par les organisateurs eux-mêmes. "Certains hommes, car ce sont des hommes, ne peuvent manifestement pas se comporter correctement. C'est une honte. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas rééditer Bråvalla en 2018", ont-ils fait savoir dans un communiqué après l'édition de Bråvalla de cette année, qui s'est déroulé du 28 juin au 1er juillet près de Norrköping (dans le sud-est du pays).

La police locale a déclaré à l'AFP avoir reçu quatre plaintes pour viol et 23 plaintes pour d'autres agressions sexuelles tandis que le premier ministre suédois, Stefan Löfven, a déploré des actes "répugnants" commis par des "hommes misérables". Il s'est dit favorable au recours à la vidéosurveillance dans ce genre de manifestations.

Ce n'est pas la première fois que ce festival est le théâtre de violences sexuelles. Certaines festivalières de l'édition 2016 n'ont pas été épargnées et les affaires avaient fait les gros titres dans le pays, expliquant peut-être la relative désaffection du public cette année : 45.000 billets ont été vendus contre 52.000 l'an dernier. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.