1 min de lecture Homophobie

SOS homophobie révèle une forte baisse des actes homophobes mais un ancrage de "l'homophobie ordinaire"

Un rapport de l'association SOS homophobie montre une baisse de 40% actes homophobes entre 2014 et 2015.

Recul des actes homophobes en 2015, mais ancrage de "l'homophobie ordinaire"
Recul des actes homophobes en 2015, mais ancrage de "l'homophobie ordinaire" Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

Après une explosion de 78% des actes homophobes et transphobes en 2013, à la suite des débats sur le mariage homosexuel, l'année 2015 marque un net recul. Entre 2014 et 2015, l'association SOS homophobie enregistre une baisse 40% des plaintes. Le nombre de témoignages constatés par l'association est revenue au niveau de celui des années pré-mariage pour tous. Ainsi, le chiffre est redescendu à 1.318 en 2015. Un niveau légèrement supérieur à celui de 2009, qui était de 1.260.

Malgré cela, Gilles Dehais, le président de SOS Homophobie constate : "La parole homophobe libérée et médiatisée ces trois dernières années a légitimé une 'homophobie ordinaire'." Ce que confirme le rapport : "Les débats autour de cette loi (mariage pour tous, ndlr) ont libéré la parole homophobe et transphobe".

Nombre de témoignages reçus par SOS Homophobie entre 1996 et 2015
Nombre de témoignages reçus par SOS Homophobie entre 1996 et 2015 Crédit : Rapport 2016 de SOS homophobie

Ce que montrent aussi les chiffres, en dehors des pics observés à l'occasion du mariage pour tous, c'est une stagnation du nombre d'actes homophobes depuis 2004. Ces données témoignent d'une discrimination latente, qui s'ancre dans la société. 

À lire aussi
Yvelines : un jeune de 17 ans interpellé pour une agression homophobe homophobie
Yvelines : un jeune de 17 ans interpellé pour une agression homophobe

Les agressions stagnent

A contrario de la tendance générale, le nombre d'agressions reste, lui, quasiment inchangé. Si le nombre d'agressions s'était fortement réduit en 2014, il n'a diminué que de 6% entre 2014 et 2015, atteignant 152 recensements. Une étude réalisée sur le profil des victimes montre qu'il s'agit principalement d'hommes (74%), entre 25 et 34 ans (30%), agressés par des inconnus (39%). Selon le rapport, ces données seraient stables "d’une année sur l’autre, les types d’agressions n’ont quasiment pas changé."

Le profil des personnes concernées par des actes homophobes et transphobes
Le profil des personnes concernées par des actes homophobes et transphobes Crédit : SOS Homophobie
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homophobie Société LGBT
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783200313
SOS homophobie révèle une forte baisse des actes homophobes mais un ancrage de "l'homophobie ordinaire"
SOS homophobie révèle une forte baisse des actes homophobes mais un ancrage de "l'homophobie ordinaire"
Un rapport de l'association SOS homophobie montre une baisse de 40% actes homophobes entre 2014 et 2015.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sos-homophobie-revele-une-forte-baisse-des-actes-homophobes-mais-un-ancrage-de-l-homophobie-ordinaire-7783200313
2016-05-12 17:03:39
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UvrzbBD3xCw4eQBxTRBBfg/330v220-2/online/image/2016/0512/7783203662_000-par7420541.jpg