2 min de lecture Chômage

Six enfants sur dix ont peur de devenir pauvres un jour

Selon un sondage du Secours populaire, près de six enfants sur dix vivent avec la crainte d'être pauvre plus tard.

000_Par8260295
000_Par8260295
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une majorité des enfants français aurait peur de devenir pauvre un jour. C'est que révèle un sondage Ipsos pour le Secours Populaire. Ils sont près de six sur dix à avoir cette crainte. Pire encore, 5% des enfants interrogés ont déjà l'impression d'être pauvres.

Réalisé sur 505 enfants de 8 à 14 ans, ce sondage démontre que plus ils grandissent, plus les enfants ressentent cette crainte. Ainsi ils sont 63% chez les 11-14 ans et 52% chez les 8-10 ans à avoir peur d'être pauvres. L'impression de pauvreté est encore plus ressentie chez les enfants de familles monoparentales qui ont à 13% le sentiment de ne pas vivre confortablement. Et pour les familles dont les parents gagnent moins de 1.250 euros nets par mois, 19% des enfants se sentent déjà pauvres.

Et si les enfants sont effrayés par l'avenir, ils sont encore davantage quand il s'agit de l'emploi. Lorsqu'ils se projettent, une majorité (66%) pensent qu'il leur sera "difficile" de trouver un emploi plus tard. Une crainte qui s'accroît encore avec l'âge : 58% chez les 8-10 ans, 71% chez les 11-14 ans. 

Les enfants estiment qu'il y a "beaucoup" de pauvreté

L'échantillon d'enfants a aussi été interrogé sur la pauvreté dans le monde en général. Et là encore, les enfants sont plutôt pessimistes. 88% pensent qu'il y a "beaucoup" de pauvreté dans le monde. En France, une moitié (48%) juge qu'il y en a "beaucoup", l'autre moitié (50%) qu'il y en a "un peu". Ils ont d'ailleurs le sentiment de côtoyer des pauvres dans leur entourage, que ce soit dans leur école (61%), leur quartier (52%) ou leur famille (39%). 

À lire aussi
Marseille
Solidarité avec les étudiants : à quoi sert l'argent récolté ?

Du côté des parents, les craintes s'orientent vers l'avenir de leurs bambins. Ipsos a réalisé un baromètre annuel sur la perception de la pauvreté par les Français. Ils sont 87% à juger les risques que leurs enfants connaissent un jour une situation de pauvreté plus élevés que pour leur propre génération. 57% des Français ont d'ailleurs déclaré avoir à un moment de leur vie été sur le point de connaître la pauvreté. Chiffre encore plus éloquent, 35% des personnes interrogées ont vu leur crainte se matérialiser en 2015.

Concrètement, 40% peinent à payer certains actes médicaux mal remboursés, 34% à payer leurs dépenses d'électricité et chauffage, 33% à payer leur loyer ou leur emprunt immobilier, et 29% à se procurer une alimentation saine et équilibrée. Enfin , les parents disent à 50% avoir également des difficultés à envoyer leurs enfants en vacances au moins une fois par an, 49% à leur payer des activités.

En juin dernier, un rapport de l'Unicef affirmait que 3 millions d'enfants en France vivent sous le seuil de pauvreté en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Secours populaire Enfants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants