1 min de lecture Barrage de Sivens

Sivens : la stèle en hommage à Rémi Fraisse a disparu

La sculpture érigée par des inconnus la semaine dernière a été enlevée dans la nuit de mardi à mercredi 28 octobre.

Une sculpture érigée en mémoire de Rémi Fraisse à Sivens
Une sculpture érigée en mémoire de Rémi Fraisse à Sivens Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Marine Cluet et AFP

L'œuvre à la mémoire de Rémi Fraisse ne sera restée en place qu'une semaine. Installée par des inconnus, qui pourrait être des proches du jeune botaniste tué l'an dernier, dans la nuit du 19 au 20 octobre à Sivens la sculpture a été enlevée dans la nuit de mardi  à mercredi 28 octobre.

Le monument de 1,8 tonne et de plus de 2 mètres de haut représente une main en pierre de Castries sur laquelle est posée la planète Terre en roues de charrette de bois cerclées d'acier. Le groupe qui avait amené la stèle s'était présenté à l'AFP comme "La Pelle Masquée". "Ce monument, avait-il déclaré, rend hommage à la mémoire de Rémi Fraisse tombé sous les tirs des gendarmes il y a un an et à toutes celles et ceux qui continuent à lutter pour l'environnement et l'humanité".

Pas d'infraction

Le fait que le monument ait été retiré "n'est pas une infraction", a précisé le lieutenant-colonel Sylvain Rénier et "il n'y a pas eu de plainte déposée". "La seule infraction est le fait que la stèle ait été installée sur une propriété privée". Il s'agit de la CACG (Compagnie d'Aménagement des Coteaux de Gascogne) propriétaire des lieux et maître d'ouvrage délégué du projet de barrage contesté dans la zone humide du Testet riche en biodivesité, situé dans la forêt de Sivens. Selon le haut responsable de la gendarmerie, la CACG "avait envisagé un temps de déposer plainte" après la découverte de la sculpture.

Le week-end dernier, une manifestation en l'hommage au jeune militant tué dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014 par une grenade offensive lancée par les gendarmes mobiles avait été interdite par la préfecture du Tarn. Finalement, les militants, dont les parents Fraisse, qui s'étaient réunis à une vingtaine de km de l'Isle-sur-Tarn, s'étaient vu offrir la possibilité de s'y rendre encadrés par des gendarmes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Barrage de Sivens Hommage Disparition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants