1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Semaine de 4 jours d'école : Jean-Michel Blanquer présente son "Plan mercredi"
1 min de lecture

Semaine de 4 jours d'école : Jean-Michel Blanquer présente son "Plan mercredi"

INVITÉE RTL - Le ministre de l'Éducation nationale a présenté son "Plan mercredi", destiné à proposer un large éventail d'activités périscolaires. Un dispositif, pour occuper les enfants, qui doit entrer en vigueur à la rentrée 2018.

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017 dans une école de Toulouse
Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017 dans une école de Toulouse
Crédit : AFP / REMY GABALDA
Semaine de 4 jours d'école : Jean-Michel Blanquer présente son "Plan mercredi"
03:38
Agnès Le Brun, maire de Morlaix, vice-présidente de l'Association des maires de France, satisfaite du "Plan mercredi" présenté par Jean-Michel Blanquer
04:54
Christelle Rebière & Vincent Parizot

Qui va s'occuper des enfants le mercredi ? 70% des communes devraient repasser à la rentrée à la bonne vieille semaine de quatre jours. Et pour acter cette réorganisation, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a présenté ce mercredi 20 juin son "Plan mercredi". L'idée est d'aider les communes à organiser un accueil de loisirs, de grande qualité pour compenser l'arrêt des activités périscolaires.

"L'annonce d'aujourd'hui est assez conforme à nos demandes, notamment pour l'allègement du taux d'encadrement", se félicite Agnès Lebrun, maire de Morlaix et vice-présidente de l'association des maires de France. Les édiles souhaitaient en effet pouvoir aménager les mercredis matins comme ils le souhaitaient, sans injonction de l'État. 

Ce label "Plan Mercredi" a pour objet de garantir aux familles la qualité des activités qui seront proposées le mercredi, car ce n'était pas le cas dans le cadre des 4 jours et demi. Les maires estimaient que les activités n'étaient pas au niveau. "On faisait avec les moyens du bord. Et les moyens du bord se traduisent peut-être pas un défaut de qualité", regrette Agnès Lebrun.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/