1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Seine-Saint-Denis : un policier blessé à Pantin, deux suspects toujours recherchés
2 min de lecture

Seine-Saint-Denis : un policier blessé à Pantin, deux suspects toujours recherchés

Deux individus ont blessé un gardien de la paix avec son arme de service dans un garage de la police nationale.

Un gang de voleurs de vélos démantelé dans le Val-de-Marne
Un gang de voleurs de vélos démantelé dans le Val-de-Marne
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Intervention du Raid terminée après l'attaque d'un policier à Pantin
01:04
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Un policier a été blessé par balles dimanche 16 août. Dans un garage de la police nationale à Pantin (Seine-Saint-Denis), deux individus auraient saisi l'arme de service avant de blesser le gardien de la paix aux alentours de 2 heures, avant de s'enfuir. "Au cours d'une ronde, un gardien de la paix est tombé sur deux individus qui avaient pénétré illégalement sur le site", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet, sur iTélé et France Info.

L'homme a été "braqué par un premier individu", tandis qu'un second l'a neutralisé et lui a volé son arme, a de son côté indiqué à l'AFP une source judiciaire. "Un coup de feu part, blessant légèrement le policier, la balle a traversé le gilet pare-balles mais miraculeusement il n'a été que légèrement atteint", a précisé Pierre-Henry Brandet, ajoutant que la victime était "fortement choquée". Transportée à l'hôpital Georges-Pompidou, "ses jours ne sont pas en danger".

Intervention du Raid

Les deux agresseurs, cagoulés lors de l'intervention, courent toujours. Une unité du Raid a été rapidement été déployée sur le site, qui abrite un garage de véhicules de l'Intérieur et le service central automobile de la police, restant neuf heures sur place avant de mettre fin à leurs recherches. L'idée ? Vérifier si les hommes étaient toujours cachés à l'intérieur et comprendre pourquoi ils se sont introduits dans ce garage. Le pistolet utilisé pour tirer sur le policier a d'ailleurs été retrouvé et il devrait être analysé pour tenter d'identifier les deux suspects.

"Les premiers éléments découverts par les enquêteurs laissent penser qu'il s'agirait d'un cambriolage qui a mal tourné", a indiqué Pierre-Henry Brandet. Les deux hommes seraient passés par les locaux administratifs d'une autre entreprise, installée dans un bâtiment voisin, pour pénétrer dans le garage. Il est possible que les malfaiteurs soient tombés par hasard sur ce site, car "aucun signe extérieur sur le bâtiment ne fait référence à la police", a relevé une source judiciaire.

À lire aussi

Le parquet de Bobigny a confié une enquête pour "tentative d'homicide volontaire en bande organisée" à la brigade criminelle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/