1 min de lecture Seine-et-Marne

Seine-et-Marne : deux institutrices au tribunal pour avoir violenté trois enfants

L'institutrice et la directrice de l'école sont accusées de violences sur trois enfants.

Des élèves dans le couloir d'une école élémentaire de Lyon (Illustration).
Des élèves dans le couloir d'une école élémentaire de Lyon (Illustration). Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

Le 16 janvier, une institutrice et la directrice d'une école maternelle de Seine-et-Marne comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Meaux, accusées de violences contre trois enfants. Quatre mois de prison assortis d'un an d'interdiction d'exercer ont été requis à l'encontre de l'institutrice de 41 ans pour avoir violenté physiquement et psychologiquement ces enfants entre novembre 2015 et février 2016. Le tribunal a requis deux mois de prison contre la directrice de l'école maternelle de 47 ans. Elle est poursuivie pour violences contre une des victimes. Selon le témoignage d'un agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM), qui a signalé les faits, la directrice a suspendu l'enfant par les pieds devant la classe alors que celui-ci venait de faire "une crise de colère".

L'institutrice poursuivie est, elle, accusée d'avoir traîné plusieurs fois au sol ce même enfant, décrit comme "agité" par ses parents, plusieurs psychologues et les membres du personnel de l'établissement. Elle l'aurait également écarté des autres élèves et privé de récréations et de goûters. Elle est aussi accusée d'avoir traité de "nulle" une élève souffrant d'un retard mental. 

Défense à la barre

Lors de leur comparution au tribunal, les deux prévenues ont nié les faits. L'enseignante a toutefois reconnu avoir fait "glisser sur le sol" une des victimes, lors d'une crise de colère. "C'était la façon la plus simple de le ramener dans la classe plutôt que de le porter au risque de le faire tomber", s'est-elle défendue à la barre.  La procureure de la République a cependant estimé que la conduite de l'institutrice a été "trop brutale, trop excessive", en soulignant que l'enfant traîné au sol aurait dû être aidé plutôt que "traité comme un perturbateur qu'il faut mater". L'avocat de la défense a cependant affirmé que l'ATSEM ayant dénoncé les violences mentait sur les faits, soulignant que celle-ci avait des divergences pédagogiques avec l'institutrice. La décision a été mise en délibéré au 13 mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-et-Marne École Meaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786775716
Seine-et-Marne : deux institutrices au tribunal pour avoir violenté trois enfants
Seine-et-Marne : deux institutrices au tribunal pour avoir violenté trois enfants
L'institutrice et la directrice de l'école sont accusées de violences sur trois enfants.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/seine-et-marne-deux-institutrices-au-tribunal-pour-avoir-violente-trois-enfants-7786775716
2017-01-17 05:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fIZd0-_tNKAebcQENoa9hQ/330v220-2/online/image/2015/1225/7781017499_ecole.jpg