1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Saut sans parachute de 7.620 mètres : l'opération marketing de haut vol de Luke Aikins
2 min de lecture

Saut sans parachute de 7.620 mètres : l'opération marketing de haut vol de Luke Aikins

C'est un véritable défi sportif que va se lancer le parachutiste américain, le 30 juillet en Californie. Mais pas seulement.

Luke Aikins va réaliser le pari fou de sauter à 7.620 mètres de hauteur sans parachute
Luke Aikins va réaliser le pari fou de sauter à 7.620 mètres de hauteur sans parachute
Crédit : Capture d'écran YouTube/Luke Aikins
Saut sans parachute de 7.620 mètres : l'opération marketing de haut vol de Luke Aikins
00:02:20
Loïc Farge
Loïc Farge

C'est l'un des rendez-vous les plus dingues de l'été. Un Américain va sauter de 7.620 mètres d’un avion, sans parachute et sans aile. Luke Aikins n’aura pas de combinaison pour tenter de planer. Il ne s’agit pas d’un vol en fait, mais d’une chute de deux minutes à près de 300 kilomètres/heure. On respire un bon coup et on essaie de prendre les choses dans l’ordre. Premier défi en sautant de l’avion : éviter de perdre de connaissance. Notre homme portera donc un masque à l’oxygène. Deuxième défi évidemment : l’atterrissage. Il faut viser le filet carré de 30 mètres monté à 70 mètres du sol. "C'est un filet de décélération, comme quand un avion de chasse se pose sur un porte-avions (...) Pendant la descente, j'aurai un GPS auditif dans mes oreilles qui me dirigera vers le filet (...) C'est un truc sérieux, ce n'est pas de la rigolade", explique Luke Aikins.

Les parachutistes professionnels étaient persuadés qu'il était soit kamikaze, soit qu’il renoncerait. Désormais, il a fixé la date : samedi 30 juillet. Luke Aikins dit s’être entraîné comme Baumgartner, cet Autrichien qui avait sauté depuis l'espace en 2012. Aikins était son partenaire, son photographe dans les airs. "Aikins peut s’en sortir s'il est bien préparé", explique Sam Beaugey, champion de chute libre. Mais c'est, selon lui, un exploit sans intérêt. Il n’y a pas le plaisir de jouer avec les éléments, comme en montagne. "C'est une chute libre, une cascade", résume le Français, guide à Chamonix. Une cascade qui peut rapporter gros.
Ce type d’exploit n’existe pas sans sponsor et sans un diffuseur. Luke Aikins a mis des mois à trouver. La marque de boisson Red Bull, toute désignée, car partenaire de Baumgartner et des défis extrêmes, a refusé. Trop risqué pour l’image en cas d’accident. C’est donc une marque en quête de notoriété, un vendeur chewing-gum qui s'y colle. Si tout se passe comme prévu, à la fin de l’été, le chewing-gum et Luke Aikins devraient être connus dans le monde entier.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/