1 min de lecture Terrorisme

SAIP : l'application d'alerte attentat est "inefficace", selon un rapport

Le sénateur Jean-Pierre Vogel souligne dans un rapport les défaillances de l'application d'alerte attentat SAIP, et recommande une autre solution.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi
>
L'application SAIP, "inefficace" selon le sénateur Jean-Pierre Vogel Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et Océane Blanchard

L'application SAIP d'alerte attentat a-t-elle une réelle utilité ? Le rapport du sénateur LR Jean-Pierre Vogel, sorti lundi 7 août, souligne les défaillances de ce dispositif, lent et peu utilisé. Il préconise un système de sms, qui pourrait être envoyé à tous sans besoin de télécharger une application.

Alors même qu'un jeune homme radicalisé a essayé d'attaquer un militaire à la Tour Eiffel samedi 5 août, la question de l'alerte de la population en cas d'attentat est au cœur du débat. L'application SAIP, lancée en 2016 lors de l'Euro de football, fait partie du dispositif d'alerte : elle envoie des notifications en cas d'attaques, avec des consignes de sécurité. 

Problème, elle nécessite d'être installée sur smartphone, et n'est utilisée que par 500.000 personnes en France. La lenteur de l'application est également pointée par le rapport du sénateur Jean-Pierre Vogel, tout comme sa faible utilisation par les autorités. Lors de l'attentat qui a fait 86 victimes à Nice en Juillet 2016, le premier message d'alerte est arrivé bien plus tard, presque deux heures après, à cause d'une saturation du réseau.

À lire aussi
Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de Daesh (Archives) terrorisme
Daesh vaincu en Syrie : où est Abou Bakr al-Baghdadi, l'ex-calife de l'État islamique ?

Un message automatique envoyé sur une zone géographique

Pour Jean-Pierre Vogel, l'application SAIP est inefficace. Il préconise un autre dispositif, moins précis mais plus rapide, et qui ne nécessite pas un smartphone : le "cell broadcast", ou "diffusion cellulaire". 

"Une technique qui permet d'envoyer le même message à des gens qui se trouvent à l'intérieur d'une même zone géographique. On élimine la problématique de saturation des réseaux et on n'a pas besoin de garder l'application ouverte, qui est énormément consommatrice de batterie" a déclaré le sénateur au micro de RTL.

Ce système coûterait plusieurs dizaines de millions d'euros selon le rapport sénatorial. Le ministère de l'Intérieur a quant à lui assuré qu'une évaluation du dispositif alerte attentat serait effectuée dans les mois qui viennent.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentats Application
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789636286
SAIP : l'application d'alerte attentat est "inefficace", selon un rapport
SAIP : l'application d'alerte attentat est "inefficace", selon un rapport
Le sénateur Jean-Pierre Vogel souligne dans un rapport les défaillances de l'application d'alerte attentat SAIP, et recommande une autre solution.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/saip-l-application-d-alerte-attentat-est-inefficace-selon-un-rapport-7789636286
2017-08-07 08:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PFVrT8HdMUedwEDYQcs0zQ/330v220-2/online/image/2017/0807/7789636358_l-application-saip-sur-smartphone-illustration.jpg