1 min de lecture Saint-Ouen

Saint-Ouen : la crèche évacuée à cause de l'envie pressante de deux militaires

Deux militaires du plan Vigipirate ont demandé à utiliser les toilettes de la crèche, entraînant une suspicion de prise d'otages et une opération de police.

Des enfants dans une crèche (illustration)
Des enfants dans une crèche (illustration) Crédit : AFP / Loïc Venance
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Plus de peur que de mal dans une crèche de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), jeudi 20 octobre dans la matinée. Des policiers ont dû intervenir et déclencher une opération de sécurisation et de vérification après le signalement suspect de deux individus habillés en militaire qui se seraient introduits dans une crèche de la ville. Une intrusion qui a laissé penser à une possible prise d'otages. Les enfants et le personnel sont évacués alors que la BAC se rend sur les lieux.

Mais rapidement, l'alerte est levée. Selon plusieurs sources proches du dossier, les deux suspects sont en réalité deux militaires de la force Sentinelle en mission Vigipirate qui auraient simplement eu besoin d'aller aux toilettes. "Ils ont demandé à la directrice s'ils pouvaient utiliser les toilettes. Ce qui leur a été accordé", a confié une source militaire à LCI. Après être passés aux WC, les deux soldats ont rejoint leur patrouille sans avertir la directrice de l'établissement de leur départ.

Entre temps, une autre personne se serait enfermée aux toilettes, provoquant un vent de panique et la confusion parmi le personnel, d'où les vérifications et l'évacuation "par mesure de précaution". La ville de Saint-Ouen a, de son côté, vite rassuré la population via son compte Twitter. Les enfants ont quant à eux pu regagner la crèche aux alentours de 11 heures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Ouen Crèches Militaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants