1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Saint-Étienne-du-Rouvray : "Sommes-nous bien protégés ?", s'interroge un avocat
1 min de lecture

Saint-Étienne-du-Rouvray : "Sommes-nous bien protégés ?", s'interroge un avocat

INVITÉ RTL - Méhana Mouhou, avocat des époux Guy et Janine Coponet, a demandé une déclassification des documents secret défense.

Saint-Étienne-du-Rouvray: des armes blanches et un "dispositif factice"
Saint-Étienne-du-Rouvray: des armes blanches et un "dispositif factice"
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Saint-Étienne-du-Rouvray : "Sommes-nous bien protégés ?", s'interroge un avocat
00:06:04
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Des messages menaçants d'un des auteurs de l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) ont-ils été négligés par les services de renseignement ? Dans une enquête, publiée vendredi 5 janvier, Mediapart affirme que la police a posdaté une note pour couvrir leur raté, des accusations rejetées par les autorités.

Selon le site d'information, un policier de la Direction du renseignement parisien (DRPP) a rédigé une note faisant état de messages d'Adel Kermiche évoquant une "attaque dans une église" et mentionnant Saint-Étienne-du-Rouvray, quelques jours avant l'assassinat du père Hamel, égorgé le 26 juillet. Le parquet a ouvert une enquête.

"On est en droit de se poser la question : est-ce que nous sommes bien protégés par les services de renseignement ?", réplique Méhana Mouhou, avocat des époux Guy et Janine Coponet, victimes de l'attentat de juillet 2016, s'appuyant sur un raté de l'affaire Merah. "J'ai le devoir de demander à M. Molins (procureur de la République de Paris, ndlr) qu'il puisse nous éclairer. J'ai demandé une déclassification totale de tous les documents secret défense."

Il suffisait de saisir le juge d'instruction

Méhana Mouhou, avocat des époux Guy et Janine Coponet

Dans les notes, dit l'avocat, "on apprend que Kermiche, anonyme sur sa chaîne Telegram, donne des informations, qu'il est sous contrôle judiciaire, qu'il a tenté d'aller deux fois en Syrie, qu'il a été arrêté en Allemagne et que trois fois par semaine, il va à la mosquée de Saint-Étienne-du-Rouvray... Il suffisait de saisir le juge d'instruction, qui le 22 juillet, soit quatre jours avant, aurait incarcéré Adel Kermiche."

À lire aussi

Et l'avocat de s'emporter contre la déclaration de la préfecture de police : "On ose dire qu'il n'y avait pas urgence à traiter cette information-là (...) Est-ce que c'est de l'amateurisme ? Est-ce que c'est du "Je m'en foutisme" ? Ce n'est pas sérieux."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/